ÉCRITURE ET SÉRIE TV : AFFUTER SES OUTILS

Ecriture et Série TV : affûter ses outils
Du 4 au 7 Juin 2019
4 jours – 30 heures

Voici une formation qui propose de nouvelles pistes de travail pour l’écriture de la série, sur des sujets aussi pointus que la phase préparatoire, la recherche de documentation, l’élaboration des personnages, le travail sur la structure… Et des cas pratiques (‘Vernon Subutex’, ‘Les bracelets rouges’).

Six professionnels reconnus de l’écriture exposent leurs réflexions et leurs méthodes de travail, explorant de nouveaux territoires de savoirs.

Connaissance des fondamentaux de la dramaturgie sérielle nécessaire.

18 participants maximum.
Prise en charge AFDAS et autres OPCA possible.
Formation conventionnée Afdas pour les Artistes-Auteurs.

Si on peut raisonnablement penser que la production française de séries de fiction a aujourd’hui significativement avancé en terme de qualité, avec des séries ayant rencontré succès publics et critiques sur le marché domestique et international, il est également légitime de considérer que les moyens de continuer à progresser existent.
D’ailleurs, sur un domaine aussi complexe que l’élaboration d’une série, en a-t-on jamais fini avec les questionnements de toute sorte ?

Voici une formation qui propose de nouvelles pistes de travail pour l’écriture de la série, sur des sujets aussi pointus que la phase préparatoire, la recherche de documentation, l’élaboration des personnages, le travail sur la structure… Et des cas pratiques (‘Vernon Subutex’, ‘Les bracelets rouges’).

S’adressant aux professionnels (auteurs, producteurs, diffuseurs) ayant déjà des connaissances solides en dramaturgie de la série, cette formation fait intervenir six professionnels reconnus de l’écriture. En quatre jours, alternant théorie et cas concrets, ils exposeront leurs réflexions et leurs méthodes de travail, confrontant les participants à leurs propres pratiques, explorant de nouveaux territoires de savoirs.

LES OBJECTIFS

  • Explorer de nouvelles pistes de travail autour de l’écriture de la série TV.
  • Perfectionner ses outils sur des compartiments pointus de l’élaboration de la série : phase préparatoire, identité visuelle, structure, etc.
  • Remettre en perspective ses propres pratiques à la lumière des réflexions de cinq auteurs scénaristes reconnus.

PUBLICS VISÉS

  • Auteurs, scénaristes, porteurs de projets, souhaitant se perfectionner par l’acquisition de nouveaux outils.
  • Producteurs, chargés de développement, directeurs littéraires et d’écriture, directeurs artistiques, au sein des sociétés de production.
  • Conseillers de programmes, conseillers artistiques, lecteurs, au sein des chaînes.

La formation est organisée pour un effectif maximum de 18 apprenants. Elle se déroule à Paris sur une durée de 4 jours (7 heures 30 par jour).

Prise en charge AFDAS et autres OPCA possible.
Cette action de formation entre dans la catégorie des actions d’adaptation et de développement des compétences, prévue par l’article L.900-2 du code du travail, alinéa 2.
Niveau de connaissances préalables nécessaire avant l’entrée en formation : solides connaissances en dramaturgie de la série (les fondamentaux).
Entretien préalable avec le stagiaire.

JOUR 1

JOUR 1 - Mardi 4 juin 2019

Matin 9h30 - 13h00
Créer une série, envers et contre tout par Frédéric Krivine / Scénariste et Producteur
(Durée : 7h30)

Avant l'écriture proprement dite, c’est le temps du développement du projet, cette phase essentielle qui va permettre de mettre en place les fondamentaux, nécessaires à la creation d’une série que l’on souhaite personnelle et viable.
Frédéric Krivine théorise ici cette partie cruciale puis l'applique l'après-midi dans des cas pratiques très concrets

A/ De la première idée au Concept

  • Se lancer avec une idée
  • Sujet/Thème
  • La conceptualisation : clarifier le parti-pris de la série
  • Deux familles de concepts à connaître

B/ Développement et validation du concept

  • Définition du terrain de jeu : l'Arène
  • Elaboration de la prémisse
  • Définir les protagonistes en fonction de la prémisse
  • Cartographie psychologique des personnages
  • Choix du format
  • Définition de la sérialité : série ou feuilleton ?
  • Dispositif narratif : les promesses (de la série, de chaque épisode)

C/ Les pièges

D/ Synthèse : Les 10 commandements de la création d'une série


Après-midi 14h30 - 18h30

E/ Questions de structure : le cas du 52’ américain

 F/ Cas pratique : l’adaptation du ‘Village français’ en série pour les USA

 G/ Restitution de la phase de développement : la Bible

 Si le temps le permet, quelques exercices pratiques viennent ponctuer l’après-midi.

JOUR 2

JOUR 2 - Mercredi 5 juin 2019

Matin 9h30 - 13h00

Mener une recherche documentaire pour un projet de Série TV
par Audrey GALOPIN / Documentaliste
(Durée : 3h30)

Pour un auteur, se donner la possibilité de chercher de la documentation n’est jamais une perte de temps. C’est le moyen d’approfondir son sujet, de nourrir sa réflexion sur le Thème, les personnages, les intrigues, les aspects visuels et sonores. Tous ces éléments qui viendront enrichir l’écriture, de manière consciente ou inconsciente. Tous ces éléments qui vont donner davantage de poids et d’envergure au projet.

1. Définir les champs d’action
Présentation des réflexes fondamentaux à acquérir pour bien lancer et mener sa recherche.

  • Définir ses priorités
  • Cerner la nature des documents recherchés en fonction du sujet
  • Dresser une liste de mots clefs  pour définir le cadre et orienter les recherches
  • Multiplier les supports

Illustration pratique avec le projet Belle Epoque (6x52’) produit par Lincoln TV (Christine de Bourbon Busset).

2. Où trouver la documentation ?
A l’aide d’un listing et d’un tableau fournis aux participants, passage en revue des principaux centres de documentation à connaître. En dehors des évidences du net, des archives et autres INA, quels sont les lieux, les structures, les sites pouvant être des mines d’informations ?De l’évidence à la source la plus surprenante, revue détaillée des pistes pour trouver les bonnes informations.

Illustration pratique avec la série LesTémoins (8x52’) d’Hervé Hadmar et Marc Herpoux.

3. Intégrer les recherches documentaires dans le projet
Une fois la masse documentaire accumulée, encore faut-il savoir comment la traiter et l’exploiter.

  • Comment sélectionner les bons documents parmi toute la documentation collectée ? Sur quels critères et comment les mettre en valeur ?
  • Quels sont les écueils à éviter ?
  • Connaître les principales dispositions légales et juridiques


Après-midi 14h30 - 18h30

Ecrire un polar bouclé en atelier : le cas ‘Balthazar’
par Clothilde Jamin / Scénariste et productrice
Durée : 4h00

Diffusée en prime time à partir de décembre 2018 sur TF1, ‘Balthazar’ a immédiatement rencontré un vif succès d’audience et s’est vue confirmer pour une saison 2. Clothilde Jamin, co-créatrice (avec Clélia Constantine) et co-productrice de la série, explique ici sa vision et son approche de ce genre bien particulier : le polar bouclé.

A/ Tour d'horizon du polar bouclé en France
- Le polar bouclé, qu’est-ce que c’est ?
- Maître des audiences, mal aimé des critiques
- Une richesse de thématiques et de genres
- Comment être original ? et faut-il l'être ?
- Les types de polar

B/ Genèse de ‘Balthazar’
- De la première étincelle au dernier jour de tournage : cent fois sur le métier remettre son ouvrage
- Les points clefs du développement d'une série polar : le concept / les compétences des héros et le caractère récurrent de la série / le casting
- Une série bouclée : pas un sprint, un marathon

C/ Mise en place de l'atelier d'écriture
- Quel constat sur l'écriture de série aujourd'hui ?
- Les bénéfices de la mise en place d'un atelier : pour la série / pour les scénaristes ?
- Concrètement, un atelier, c'est quoi ? C'est qui ? C'est où ? C'est quand ? Et avec quels outils ?
- Les étapes de la création d'un épisode en atelier / Time Line

D/ Ecrire un polar pour ‘Balthazar’
- Où trouver les idées ?
- Homicides involontaires, argent, amour, vengeance ou pure folie, les raisons du crime
- Les points clefs de la construction d'un épisode : teaser / relances / autopsie /ton
- Les écueils à éviter : le trop noir, le trop clair, les univers trop ou pas assez présents, le manque d'empathie
- Ce à quoi on ne pense pas assez (alors qu'on devrait) : jour / nuit, intérieur / extérieur, contraintes CSA, contraintes DDASS, saisons, cascades, animaux et autres réjouissances

E/ La spécificité de l'auteur producteur / showrunner
- Avant le tournage : l'écriture évidemment, les relations diffuseurs, le casting, les décors, le plan de travail, les choix économiques, les comédiens
- Pendant le tournage : les relations diffuseur, les rushs, le lien avec le plateau
- Après le tournage : le montage, la musique
- Gérer 20 choses à la fois / exemple d'une journée type
- Deux atouts clefs : savoir anticiper et bien s'entourer

JOUR 3

JOUR 3 - Jeudi 6 juin 2019

Matin 9h30 - 13h00

Cas pratique : "Les bracelets rouges, un teen drama audacieux"
par Marie Roussin / Scénariste et directrice d'écriture
(Durée : 3h30)

 

  1. La genèse de la série
  • La série originale espagnole
  • La proposition initiale du producteur français
  • Le feu vert de TF1 : quelles conditions de départ ?
  • Le genre : un teen drama?
  • Le lancement de l’écriture
  1. L’écriture 
  • Quelle documentation ?
  • Les difficultés d’une adaptation
  • Méthodes de travail
  • Le travail sur les personnages
  • Nouvelles arches dramatiques
  • Ecueils et solutions (Le « pathos »)
  • Les rapports avec la chaine (TF1)
  1. La production et la diffusion
  • Collaboration avec le réalisateur
  • Le tournage
  • La post prod
  • La diffusion, le succès critique et d’audience
  • Une saison 2 en écriture
  1. Analyse détaillée d’un épisode : Saison 1, Episode 4
  2. Saison 2 : nouveaux défis, nouvelle aventure


Après-midi 14h30 - 18h30

Qu’est-ce qu’un bon personnage de série ?
par Marine Francou / Scénariste et directrice d'écriture
(Durée : 4h00)

Introduction à la spécificité du traitement du personnage dans la série.
Comprendre les notions d’arche et de choralité, en saisir les implications dans la construction d’un personnage de série.

A/ Comment bâtir une galerie de personnages ?

  • Positionnement de chacun par rapport au thème de la série.
  • La promesse de conflits riches et pertinents entre les personnages.
  • Notion de complémentarité/opposition dans la caractérisation psychologique.

B/ La nécessité d’une caractérisation précise et forte

  • Quelques notions de base sur la névrose et la psychose.
  • Comment utiliser les outils de la psychologie pour travailler un personnage ?

C/ Faire évoluer ou non son personnage ? Comment travailler une arche ?

  • L’intrigue au service du personnage.
  • Quelques éléments de méthodologie.

(Les exemples pris dans cette intervention seront principalement tirés des séries Engrenages, Un village Français, Mad Men).

JOUR 4

JOUR 4 - Vendredi 7 juin 2019

Matin 9h30 - 13h00

Structure contre personnages ? (La quadrature de la série)
par Benjamin Dupas / Scénariste
(Durée : 3h30)

Dedans, ou dehors ? C’est la question perpétuelle du scénariste de séries. Écrire de l’intérieur des scènes, ou suivre une dramaturgie planifiée ? Être “Plot driven” ou “Character driven” ? Bien sûr, l’idéal est de tisser le rationnel et l’émotionnel. Mais c’est tellement plus facile à dire qu’à faire.
Les outils de structure sont les premiers qu’on donne aux scénaristes néophytes. Mais quand on creuse, on se rend compte qu’ils sont souvent à double tranchant...

1. Jouer avec les outils de structure pour les personnaliser

A/ Quels logiciels ?
Échange / réflexions sur les logiciels d’écriture utilisés par les scénaristes. Et comment ils façonnent la pensée.

  • Final Draft 10 et la “story map” : l’écriture au carré
  • Scrivener : l’écriture discontinue
  • Mind mapping : la pensée en réseau

B/ Quels manuels ?

  • Campbell / Vogler : Le voyage du héros
  • Truby : Anatomie du scénario
  • Blake Snyder : Save the cat
  • Lusuardi : La révolution narrative

C/ Exostructure
La construction en actes. À quoi ça sert ? À qui ça sert ?

D/ Endostructure

  • Le “1-2-3” Krivinien. L’implication émotionnelle croissante du protagoniste
  • Le carnet de notes pour soi. Quels sont les bons déclics pour moi ?

2. Structure vs. personnages : comment rester humain ?

A/Structure vs. dramaturgie

  • Suivre une courbe plutôt que relier des points. “Je sens que” vs. “il faut que”
  • Character driven vs. plot driven
  • Caractérisation vs. péripéties

B/ Les “vraies” difficultés structurelles : l’exemple de “Dix pour cent”

  • Bouclé vs. feuilletonnant, Guests vs. récurrents
  • Réflexions sur les teasers et les cliffhangers
  • Et si c’était la vraie vie ?

3. Cas pratique : décorticage d’un épisode de Dix pour Cent.
Saison 2 Episode 5

  • Quel modèle structurel propre à la série ?
  • Comment sont construites les lignes d’intrigues ?
  • La problématique de l’intrigue “guest”
  • Soap vs. comédie
  • Les paris personnels et les “souvenirs intimes”
  • etc. !


Après-midi 14h30 - 18h30

Cas pratique : "La série de personnages, une utopie risquée"
par Benjamin Dupas / Scénariste
(Durée : 3h30)

Diffusée à partir d’avril 2019 sur Canal Plus, la série‘Vernon Subutex’ a tout de suite été considérée comme un projet à haut risque : difficultés d’adaptation d’une trilogie littéraire hors normes, immensité des attentes du fait du succès en librairie, budget conséquent et casting quatre étoiles… Benjamin Dupas revient ici plus prosaïquement sur son travail de scénariste, sur les choix qu’il a dû proposer pour adapter, sur le périlleux équilibre pour garder le ton et les thèmes de départ, et enfin, sur les difficultés à faire exister une série aux personnages aussi riches et aussi nombreux.

Fin de journée 18h00 - 18h30

Conclusion & Synthèse générale

Echanges sur les 4 jours de la formation. Sous le contrôle du responsable pédagogique, les apprenants sont invités à réfléchir à un bilan des connaissances acquises. Une réflexion est menée collectivement concernant l'atteinte des objectifs de la formation. Une conclusion finale est apportée.

Benjamin DUPAS
Après avoir brièvement enseigné la littérature à l’université, il vient à l’écriture par le théâtre pour lequel il met en scène plusieurs pièces entre 2001 et 2007. Il débute dans le scénario en 2005, commençant par la fiction TV avant de se tourner également vers le cinéma.

Télévision
Entre autres écritures de série, il travaille à partir de 2006 durant 5 saisons dans l’atelier d’écriture de la série Un village français pour France 3, dont il co-écrit de nombreux épisodes.
À partir de 2012 il est co-auteur des saisons 2 et 3 de Kaboul Kitchen pour Canal+, et dirige l’écriture de la fin de la saison 2.
De 2013 à 2015 il dirige la création et l’écriture de J-C 1er, série dramédie 12×30’ pour Canal+ (prod. Quad TV/ Ah! Productions).
En parallèle, il écrit plusieurs épisodes des saisons 1, 2 et 3 de Dix pour cent (Mon voisin / Mother prod.) créée par Fanny Herrero pour France 2.
En 2018, il signe l’adaptation en série de Vernon Subutex (Tetramedia / Canal Plus), réalisée par Cathy Verney.
Il développe actuellement un nouveau projet de série originale 52’ en co-production avec Gaumont télévision.

Cinéma
Depuis 2008 il collabore comme consultant à divers scénarios de long métrage, notamment avec Marion Vernoux, Maurice Barthélémy, Blandine Lenoir.
En 2014-2015 il est co-auteur d’Arès de Jean-Patrick Benes (Albertine prod., sortie 2016) et de La chasse à l’homme d’Audrey Diwan (Gaumont).
En 2018, il signe le scénario de Exfiltrés pour Epithète Films, un long-métrage d’action/drame basé sur des faits réels internationaux, réalisé par Emmanuel Hamon.

Clothilde JAMIN
Clothilde Jamin est scénariste et productrice chez Beaubourg Stories.
Après des études de commerce à l’ESCP, puis plusieurs années de conseil dans le secteur de l’audiovisuel, Clothilde découvre le métier de scénariste chez Beaubourg, au côté de Stéphane Marsil, fin 2009.
Elle développe Falco pour TF1, une série polar adaptée d’un format allemand, et écrit puis produit les 4 saisons, mettant en place un système d’écriture en atelier dès la deuxième saison aux côtés d’Olivier Dujols.
Elle crée et produit ensuite Les Secrets, un 3×52’ pour France 3, puis Balthazar, une série pour TF1 cocréée avec Clélia Constantine, dont la première saison a été diffusée avec succès en décembre 2018.
Clothilde travaille actuellement sur la saison 2 de Balthazar, et finalise La Part du Soupçon, un unitaire pour TF1 écrit par Julien Messemackers et réalisé par Christophe Lamotte, tout en développant d’autres projets encore en écriture.
Elle intervient aussi de façon ponctuelle ou sur la durée dans les formations de scénaristes et créateurs (Femis création de série ou CELSA).

Marine FRANCOU
Assistante mise en scène pendant 10 ans sur des longs métrages et des téléfilms, Marine décide, à 30 ans, de se tourner vers l’écriture. Formée au scénario au CEEA pendant deux ans, elle en sort en 2006 et débute avec Frédéric Krivine dans l’atelier d’écriture qu’il constitue pour développer Un village Français.
Parallèlement à cet engagement qui a duré près de dix ans, elle s’investit dans d’autres collaborations. Elle co-écrit notamment avec Omar Lagdam un téléfilm pour France 2, Frères(2009), réalisé par Virginie Sauveur, récompensé par trois prix au Festival de la Rochelle 2010.
Elle travaille aussi sur d’autres séries : Engrenages (saison 6), Fais pas ci, Fais pas ça(saison 5 et 6), En Famille, L’Odyssée, Les Bleus. Ces choix confirment sa volonté de progresser dans la maitrise de l’écriture du 52 minutes. Son goût pour la psychologie des personnages ainsi que son attention à la précision de la dramaturgie, trouvent dans ce format un formidable terrain de jeu.
En 2018, elle a dirigé l’écriture de la saison 7 d’Engrenages (Son et Lumière) et travaille actuellement sur la saison 8.

Audrey GALOPIN
Audrey Galopin est documentaliste indépendante depuis 2007 pour le secteur de l’audiovisuel.
Historienne de formation, titulaire d’un  DEA (master 2) d’Histoire Moderne à la Sorbonne Paris IV, elle travaille aujourd’hui aussi bien pour le cinéma, la télévision ou la publicité.
Rapporteuse pour le congrès de l’association Scénaristes en séries à Aix les Bains en 2007 et conférencière pour les étudiants de la FEMIS (section décoration) en 2010, elle évolue avec les différents acteurs du secteur de l’audiovisuel : du scénariste au producteur en passant par le chef décorateur.
Elle a assuré les recherches documentaires des productions suivantes :
Pour le cinéma:Vénus Noire d’Abdellatif Kechiche ; Le premier Homme de Gianni Amelio ; Hors la loi de Rachid Bouchareb ; The Tallman de Pascal Laugier ; LesMisérables de Tom Hooper ; Les chevaliers blancs de Joachim Lafosse ; Les confins du monde de Guillaume Nicloux…
Pour la télévision L’Homme sans nom de Sylvain Monod ; L’Appel du 18 juin de Félix Olivier ; Les Témoins d’Hervé Hadmar et Marc Herpoux…
Pour  la  publicité:  recherches  de références  pour  les spots  des marques  Armani, Dior, Lancôme, Peugeot, Puma…

Frédéric KRIVINE
Frédéric Krivine, issu du CFPJ, commence sa carrière artistique par la publication de plusieurs romans puis devient scénariste pour la télévision, concevant les séries Les Enquêtes de Chlorophylle en 1993 et Anne Le Guen en 1995, écrivant et réalisant les téléfilms Les Enfants du mensonge en 1996, et Une deuxième chance en 2003. En 1997, il a créé pour France 2 la série P.J. Il a été coprésident de l’UGS, l’Union-Guilde des Scénaristes, de 2003 à 2007. En 2008, il crée deux nouvelles séries, une policière pour France 2, Duo, sur la corruption à Marseille, et la chronique d’une sous-préfecture sous l’Occupation pour France 3 : Un Village français, produit par Tetramedia. La série s’est conclue à l’automne dernier, avec la deuxième partie de la saison 7, après 72 épisodes couronnés de succès public et critique.
Frédéric travaille actuellement sur une nouvelle série pour France 2 : Une belle histoire.

Marie ROUSSIN
Après avoir fait de la direction littéraire chez Scarlett Productions, Marie Roussin suit la formation « Écriture du 52’ » au CEEA en 2006. Elle commence à écrire sur les séries Les Bleus, Section de recherches, Odysseus, La Vie est à nous.
En 2010, elle part à Los Angeles suivre une formation en production et scénario à UCLA, dont elle revient en 2012. A son retour, elle écrit pour Fais pas ci, fais pas ça, L’Hôtel de la plage, Chérif .
En 2013 elle part deux mois suivre le travail de Tom Fontana sur la saison 3 de Borgia, dont elle écrit un épisode.
Depuis 2012, elle a travaillé sur Un village français, et a dirigé l’écriture de l’adaptation d’une série espagnole pour TF1, Les Bracelets rouges, qui a rencontré, à sa diffusion en février 2018, un vif succès d’audience et critique. La saison 2, dont elle a aussi dirigé l’écriture, vient d’être diffusée en 2019.
Elle est membre du collectif de scénaristes le SAS, depuis 2008.

La formation est organisée pour un maximum de 18 apprenants.

Support de cours fourni sur clé USB : divers documents venant étayer les interventions et cas pratiques exposés.

Cette action de formation entre dans la catégorie des actions d’adaptation et de développement des compétences, prévue par l’article L.900-2 du Code du travail, alinéa 2.

Elle a été conventionnée par la commission Afdas d’avril 2018 pour les Artistes-Auteurs.

Horaires et transports
Dates : juin 2019 (à préciser)
Horaires : de 9h30 à 18h30
Pause : 1h 30 de pause déjeuner de 13 h 00 à 14h 30
Durée formation : 4 jours – 30 heures

Lieu
Espaces Réunion
43 rue de Dunkerque
75010 Paris

Métro : Gare du Nord (Lignes 2,4, 5) ou Poissonnière (Ligne 7)
RER : Gare du Nord (Lignes B, D et E)
Bus : 46, 38, 43, 42 (Gare du Nord)
Un lien pratique pour organiser vos transports en bus, avec un plan interactif de la RATP www.ratp.fr/plan-interactif

Le prix de la formation est fixé à 1 600 € HT (1 920 € TTC) pour les 4 jours (30 heures). Tout y est inclus, à l’exception des frais de repas du midi qui sont à la charge de chaque élève.

Tarif préférentiel
Les intermittent(e)s du spectacle et les Artistes-Auteurs bénéficient d’un tarif de 1 200 €HT (1 440 €TTC), pris en charge en totalité par l’AFDAS si conditions d’éligibilité remplies.
Cette action de formation a obtenu le conventionnement collectif de l’AFDAS pour les Artistes-Auteurs (Fonds de formation des Auteurs).

FINANCEMENTS

Salarié(e)s permanent(e)s, votre formation peut être prise en charge par un OPCA, en l’occurrence l’AFDAS si vous travaillez dans les secteurs de l’audiovisuel, du spectacle, des loisirs, de la publicité et de la presse, le FAFIEC pour l’activité de conseil, etc.

Votre demande de financement doit se faire au titre du Plan de Formation de l’Entreprise. Renseignements ici.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’OPCA concerné. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Renseignez la partie Facturation du formulaire avec l’adresse de votre employeur, cela nous permettra de vous faire parvenir un devis ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’OPCA sollicité, votre place sera libérée sans aucun frais.
Davantage de détails ici.

Intermittent(e)s du spectacle, si vous remplissez les conditions d’éligibilité, votre formation peut être prise en charge par l’AFDAS. Pour en bénéficier, vous devez remplir un dossier puis le déposer auprès de leurs services. L’AFDAS décidera de l’attribution d’un financement.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un devis (qui remplace la page 2 de votre dossier) ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’AFDAS, votre place sera libérée sans aucun frais.
Attention : votre dossier doit être déposé au plus tard 4 semaines avant le début de la formation. Davantage de détails ici.

Dossier de demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

Artistes auteurs, le nouveau dispositif pour les artistes-auteurs est en place depuis septembre 2013. Il est géré par l’AFDAS.
Conditions de récevabilité : Etre affilié à l’Agessa ou à la Maison des Artistes, ou être assujetti au régime de sécurité sociale des auteurs. Et pouvoir justifier de 9 000 Euros de recettes cumulées en tant qu’artiste-auteur sur les 3 dernières années.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier.
Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un Devis, ainsi que le document « Programme et Objectifs ».
Important : votre dossier doit être déposé au plus tard 3 semaines avant le début de la formation.
Demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

AFDAS
66, rue Stendhal
75020 Paris
Tél : 01 44 78 39 39
Fax : 01 44 78 39 40
Du lundi au jeudi de 09h00 à 18h00
Le vendredi de 09h00 à 12h00
Site : http://www.afdas.com

Chef d’entreprise non salarié (Gérant ou Associé) (TNS)
Si vous cotisez au RSI (Régime Social des Indépendants), votre formation peut être prise en charge parl’Agefice.
Tous les renseignements ici : http://www.agefice.fr

Profession Libérale et Travailleur(euse) Indépendant(e)
Vous dépendez du FIFPL
Tous les renseignements ici : http://www.fifpl.fr

Contactez-nous pour toute étude de votre cas. Nous vous aiderons à trouver la solution de financement appropriée.

Inscription : Ecriture et série TV, affûter ses outils

Du 4 au 7 Juin 2019 - 4 jours – 30 heures
  • IDENTITE DU PARTICIPANT

  • FACTURATION

  • Personne physique ou morale à facturer. Si une société prend en charge la formation, merci de remplir ce cadre.
    En cas de prise en charge Afdas (ou autre OPCA) pour le compte d'une société (salarié permanent), merci de remplir ce cadre.
    Responsables de formation, vous pouvez utiliser cet espace pour communiquer avec nous.
  • REGLEMENT

    L’inscription ne pourra être considérée comme ferme et définitive qu’après réception de la totalité du règlement. Si vous sollicitez la prise en charge d’un organisme (AFDAS, etc.) n'effectuez cependant aucun règlement.
  • Cliquez-ici pour lire les Conditions Générales de Vente
  • À SAVOIR
    Les informations qui vous concernent ne seront pas transmises à des tiers. Vous disposez du droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression de ces données personnelles, prévus par la loi "Informatique et Libertés", (loi 78-17 Art.34 du 6 janvier 1978).
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.