ÉCRITURE ET SÉRIE TV : AFFUTER SES OUTILS

Ecriture et Série TV : affûter ses outils
Du 20 au 23 juin 2017
4 jours – 30 heures

Voici une formation qui propose de nouvelles pistes de travail pour l’écriture de la série, sur des sujets aussi pointus que la phase préparatoire, l’identité visuelle, l’élaboration des personnages, le travail de la structure, l’organisation de l’écriture en atelier.

Cinq professionnels reconnus de l’écriture exposent leurs réflexions et leurs méthodes de travail, explorant de nouveaux territoires de savoirs.
Connaissances solides en dramaturgie de la série nécessaires.

16 participants maximum.
Prise en charge AFDAS et autres OPCA possible.
Formation conventionnée Afdas pour les Artistes-Auteurs.

Si on peut raisonnablement penser que la production française de séries de fiction a aujourd’hui significativement avancé en terme de qualité, avec des séries ayant rencontré succès publics et critiques sur le marché domestique et international, il est également légitime de considérer que les moyens de continuer à progresser existent.
D’ailleurs, sur un domaine aussi complexe que l’élaboration d’une série, en a-t-on jamais fini avec les questionnements de toute sorte ?

Voici une formation qui propose de nouvelles pistes de travail pour l’écriture de la série, sur des sujets aussi pointus que la phase préparatoire, l’identité visuelle, l’élaboration des personnages, le travail de la structure, l’organisation de l’écriture en atelier.

S’adressant aux professionnels (auteurs, producteurs, diffuseurs) ayant déjà des connaissances solides en dramaturgie de la série, cette formation fait intervenir six professionnels reconnus de l’écriture. En quatre jours, alternant théorie et cas concrets, ils exposeront leurs réflexions et leurs méthodes de travail, confrontant les participants à leurs propres pratiques, explorant de nouveaux territoires de savoirs.

LES OBJECTIFS

  • Explorer de nouvelles pistes de travail autour de l’écriture de la série TV.
  • Perfectionner ses outils sur des compartiments pointus de l’élaboration de la série : phase préparatoire, identité visuelle, structure, etc.
  • Remettre en perspective ses propres pratiques à la lumière des réflexions de cinq auteurs scénaristes reconnus.

PUBLICS VISÉS

  • Auteurs, scénaristes, porteurs de projets, souhaitant se perfectionner par l’acquisition de nouveaux outils.
  • Producteurs, chargés de développement, directeurs littéraires et d’écriture, directeurs artistiques, au sein des sociétés de production.
  • Conseillers de programmes, conseillers artistiques, lecteurs, au sein des chaînes.

La formation est organisée pour un effectif maximum de 16 apprenants. Elle se déroule à Paris sur une durée de 4 jours (7 heures 30 par jour).

Prise en charge AFDAS et autres OPCA possible.
Cette action de formation entre dans la catégorie des actions d’adaptation et de développement des compétences, prévue par l’article L.900-2 du code du travail, alinéa 2.
Niveau de connaissances préalables nécessaire avant l’entrée en formation : solides connaissances en dramaturgie de la série (les fondamentaux).
Entretien préalable avec le stagiaire.

JOUR 1

JOUR 1 - Mardi 20 juin 2017
Créer une série, envers et contre tout par Frédéric Krivine / Scénariste et Producteur
(Durée : 7h30)

Avant l'écriture de la série, il y a bien sûr le travail de création proprement dit, cette phase préparatoire, qui va permettre de mettre en place les piliers nécessaires au développement à venir.
Frédéric Krivine théorise ici cette partie cruciale puis l'applique l'après-midi dans des exercices pratiques très concrets.

Matin 9h30 - 13h00

A/ De la première idée au Concept

  • Se lancer
    - Contre ses difficultés personnelles
    - Contre ses propres préjugés
    - Contre les frilosités
    - Contre les difficultés du marché
  • Deux familles de concepts à connaître
  • La conceptualisation : clarifier le parti-pris de la série

B/ De l’Arène aux lignes narratives

  • Définition du terrain de jeu
  • Elaboration de la prémisse
  • Définir le protagoniste en fonction de la prémisse
  • Cartographie des personnages
  • Choix du format
  • Définition de la sérialité
  • Dispositif narratif

C/ Les pièges

D/ Synthèse : Les 10 commandements de la création d'une série

Après-midi 14h30 - 18h00

Exercice pratique
Chaque participant qui le souhaite fournit, avant le début de la formation, une page de pitch d'un projet de série de fiction.
Collectivement, sous la houlette de Frédéric Krivine, il s'agit alors de dégager les potentialités de chaque projet en suivant la "méthode" exposée pendant la matinée : conceptualisation de l'idée de départ / arène / prémisse / personnages.
Ce "chemin de pensée", à systématiser quand on est en phase de création d'une série, permet de faire apparaître rapidement les forces et les faiblesses de chaque projet et de réfléchir aux solutions à apporter.

JOUR 2

JOUR 2 - Mercredi 21 juin 2017
Penser l’identité visuelle d’une série par Marc Herpoux / Scénariste
(Durée : 7h30)

L'identité visuelle d'un projet ne se pense pas après le développement de la narration, mais en même temps que celui-ci. Faisant partie intégrante de la narration, elle se construit donc pas à pas, à chaque étape de l’écriture.
Dés lors, la question se pose :
Comment penser l'identité visuelle à chaque étape de la conception ?
En s’appuyant sur de nombreux exemples de son travail avec Hervé Hadmar (extraits, travaux graphiques…), Marc Herpoux nous fait part de sa méthode de travail évolutive.

Matin 9h30 - 13h00

1. Proposition dramatique = proposition visuelle

  • L'importance de l'arène (décors, ambiances, costumes)
  • La forme narrative (Mythe, Conte, Drame)
  • L'importance du genre (les codes visuels)
  • La musique: une vraie source d'inspiration
  • Imaginer une charte graphique

Exemples tirés de Les Oubliées, Pigalle, Signature, Les Témoins et Au-delà des murs.

2. Développement du projet (développement visuel)

  • Faire évoluer visuellement l'arène
  • Créer des "situations visuelles"
  • Choix visuels pour les personnages ("L'habit fait le moine !")
  • Gestion de "l'information" et son influence visuelle

Exemples tirés de Les Oubliées et Les Témoins (saisons 1 et 2).

Après-midi 14h30 - 18h00

3. Ecriture du scénario (écriture visuelle)

  • L'importance des "En-têtes" (leurs influences visuelles)
  • Le rythme d'une scène (son influence esthétique)
  • Dialogue et esthétique

Exemples tirés de Pigalle, Signature, Les Témoins et Au-delà des murs.

4. La prépa-tournage (la question visuelle)

  • Passer de l'écriture (fantasme visuel) au tournage (esthétique du réel)
  • Dialogue entre les différents interlocuteurs (un passage délicat pour l'esthétique du projet)
  • Penser un "dispositif esthétique de mise en scène"
  • Pourquoi et comment réécrire pendant la prépa ?

Exemples tirés de Les Oubliées, Pigalle, Signature, Les Témoins et Au-delà des murs.

5. Le tournage et la Post-Production

  • Tirer le meilleur de ce qui a été mis en place
  • Apprendre à déléguer tout en maintenant un point de vue
  • Pourquoi le "diable se niche toujours dans les détails"

6. Synthèse et conclusion

JOUR 3

JOUR 3 - Jeudi 22 juin 2017
La psychologie appliquée à la dramaturgie sérielle par Violaine Bellet / Psychologue et scénariste
(Durée : 7h30)

Matin 9h30 - 13h00

Introduction
La psychologie dans la série TV : état des lieux

1. Les enjeux de l'outil

  • A quoi peut servir la psycho, à qui et quand ?
  • Caractérisation, concept et dramaturgie : un même moteur, le conflit
  • Clivage entre désir conscient et besoin inconscient : écrire son personnage sous forme de problématique
  • Séries feuilletonnantes ou séries bouclées : quels types de personnages appropriés pour quel genre ?

2. Les types de structures psychiques
Quelques bases théoriques pour utiliser la psychologie dans les séries.

  • Les stades de développement de l'enfant (notion d’empreinte, trauma, fixation, mécanismes de défense, névrose, psychose et décompensation)
  • Fantasmes sexuels qui sous-tendent les différentes structures psychiques
  • Le showrunner et la Direction Artistique : une maitrise consciente ou/et intuitive de ces outils
  • Quelques mots sur les antagonistes de rêves : pervers narcissiques et psychopathes (serial killers)
  • Notions de systémique. La famille comme modèle des séries de bureau ou de bandes : la question de la place

Après-midi 14h30 - 18h00

3. Des outils simples et universels pour pratiquer ! Kit de survie de l’auteur

  • - Définition des failles archaïques
  • Vraisemblance psychologique et étapes du deuil
  • Les trois grands types d’histoire d’amour et leurs éventuelles combinaisons
  • Les alliances inconscientes et les pactes inconscients
  • Vers une rédaction de fiches personnage efficace : comment mettre en avant la connaissance du fonctionnement dynamique de ses personnages plutôt que la définition statique de leurs attributs ou qualités
  • L’outil tourné vers l’auteur : 2-3 notions de PNL

4. Pratique
Si le temps restant nous le permet, les participants soumettent des problèmes de caractérisation rencontrés sur leur série en cours ou en projet.

L’intervention sera illustrée d’exemples concrets d’utilisation de la psychologie dans mon parcours professionnel (QI, 10 pour cent, Un village français, Ainsi soient-ils etc.)

JOUR 4

JOUR 4 - Vendredi 23 juin 2017

Matin 9h30 - 13h00

Structure contre personnages ? (La quadrature de la série) par Benjamin Dupas / Scénariste
(Durée 3h30)

Dedans, ou dehors ? C’est la question perpétuelle du scénariste de séries. Écrire de l’intérieur des scènes, ou suivre une dramaturgie planifiée ? Être “Plot driven” ou “Character driven” ? Bien sûr, l’idéal est de tisser le rationnel et l’émotionnel. Mais c’est tellement plus facile à dire qu’à faire.
Les outils de structure sont les premiers qu’on donne aux scénaristes néophytes. Mais quand on creuse, on se rend compte qu’ils sont souvent à double tranchant...

1. Jouer avec les outils de structure pour les personnaliser

A/ Quels logiciels ?
Échange / réflexions sur les logiciels d’écriture utilisés par les scénaristes. Et comment ils façonnent la pensée.

  • Final Draft 10 et la “story map” : l’écriture au carré
  • Scrivener : l’écriture discontinue
  • Mind mapping : la pensée en réseau

B/ Quels manuels ?

  • Campbell / Vogler : Le voyage du héros
  • Truby : Anatomie du scénario
  • Blake Snyder : Save the cat
  • Lusuardi : La révolution narrative

C/ Exostructure
La construction en actes. À quoi ça sert ? À qui ça sert ?

D/ Endostructure

  • Le “1-2-3” Krivinien. L’implication émotionnelle croissante du protagoniste
  • Le carnet de notes pour soi. Quels sont les bons déclics pour moi ?

2. Structure vs. personnages : comment rester humain ?

A/Structure vs. dramaturgie

  • Suivre une courbe plutôt que relier des points. “Je sens que” vs. “il faut que”
  • Character driven vs. plot driven
  • Caractérisation vs. péripéties

B/ Les “vraies” difficultés structurelles : l’exemple de “Dix pour cent”

  • Bouclé vs. feuilletonnant, Guests vs. récurrents
  • Réflexions sur les teasers et les cliffhangers
  • Et si c’était la vraie vie ?

3. Cas pratique : décorticage d’un épisode de Dix pour Cent.
Saison 2 Episode 5

  • Quel modèle structurel propre à la série ?
  • Comment sont construites les lignes d’intrigues ?
  • La problématique de l’intrigue “guest”
  • Soap vs. comédie
  • Les paris personnels et les “souvenirs intimes”
  • etc. !

Après-midi 14h30 - 17h30

Cas pratique : "Falco, fabrication d'une série en atelier d'écriture" par Olivier Dujols / Scénariste
(Durée : 3h00)

Diffusée entre juin 2013 et avril 2016 sur TF1, la série Falco présente la particularité d'avoir été écrite de manière dite classique sur les saisons 1 à 3, puis par le biais d'un atelier pour la saison 4. Olivier Dujols, directeur artistique sur l'ensemble de la série, décortique ici les méthodes et l'organisation du travail d'écriture en atelier, et explique pourquoi ce mode de fonctionnement lui paraît, au final, plus efficace.

A/ La genèse de l'atelier sur Falco

  • Analyse des méthodes sur les saisons 1, 2 et 3, sans atelier :
    1. Le suivi et les rendus.
    2. L'absence de visibilité et d'échange avec les équipes.
    3. La gestion de l'écriture en parallèle à la fabrication.
    4. Auteurs contre auteurs.
  • Conditions pour la mise en place de l'atelier en saison 4

B/ Les premiers pas

  • Un atelier sur-mesure pour Falco : les chiffres
  • L'étape clef : le recrutement
  • Les contrats
  • Les contretemps

C/ L'atelier en pratique

  • Des arches pré-atelier
  • Le planning d'écriture
  • L'organisation

D/ L'atelier comme tremplin

  • L'esprit d'équipe au-delà de l'écriture
  • Acquisition de compétences
  • Pérennisation de l'activité pour les auteurs

E/ L'assurance de livrer les épisodes

  • Un temps mieux utilisé
  • La condition et les bienfaits d'une omniprésence (préparation, tournage, post-production)
  • Gestion des imprévus

Fin de journée 17h30 - 18h30

Conclusion & Synthèse générale

Echanges sur les 4 jours de la formation. Sous le contrôle du responsable pédagogique, les apprenants sont invités à réfléchir à un bilan des connaissances acquises. Une réflexion est menée collectivement concernant l'atteinte des objectifs de la formation. Une conclusion finale est apportée.

Violaine BELLET
Après des études de scénario à la Fémis, Violaine Bellet se tourne vers la psychologie pour approfondir la caractérisation de personnages.
Elle débute comme consultante en psychologie sur Un Village Français pour France 3, puis co-crée et co-écrit QI (saison I) avec Olivier Deplas pour OCS et collabore comme consultante sur Ainsi soient-ils pour Arte, Les Revenants pour Canal +, 10 pour cent pour France 2, etc.
Elle a réalisé parallèlement trois court-métrages diffusés sur France 3 et en post-produit actuellement un quatrième, qui sera également diffusé sur France 3, tout en développant un long métrage et une série policière.
Pour Violaine Bellet, un bon film c’est : des bons personnages, des bons personnages, et des bons personnages…

Benjamin DUPAS
Après avoir brièvement enseigné la littérature à l’université, il vient à l’écriture par le théâtre pour lequel il met en scène plusieurs pièces entre 2001 et 2007.
Il débute dans le scénario en 2005, commençant par la fiction TV avant de se
tourner également vers le cinéma.

Télévision
Entre autres écritures de série, il travaille à partir de 2006 durant 5 saisons dans l’atelier d’écriture de la série Un village français pour France 3, dont il co-écrit de nombreux épisodes.
À partir de 2012 il est co-auteur des saisons 2 et 3 de Kaboul Kitchen pour Canal+, et dirige l’écriture de la fin de la saison 2.
De 2013 à 2015 il dirige la création et l’écriture de J-C 1er, série dramédie 12×30’ pour Canal+ (prod. Quad TV/ Ah! Productions).
En parallèle, il écrit plusieurs épisodes des saisons 1 & 2 de Dix pour cent (Mon voisin / Mother prod.) créée par Fanny Herrero pour France 2.
Il développe actuellement un nouveau projet de série originale 52’ en co-production avec Gaumont télévision.

Cinéma
Depuis 2008 il collabore comme consultant à divers scénarios de long métrage, notamment avec Marion Vernoux, Maurice Barthélémy, Blandine Lenoir.
En 2014-2015 il est co-auteur d’Arès de Jean-Patrick Benes (Albertine prod., sortie 2016) et de La chasse à l’homme d’Audrey Diwan (Gaumont, en production).
Actuellement il termine pour Epithète Films un long-métrage d’action/drame basé sur des faits réels internationaux.

benjamin-dupas

Olivier DUJOLS
Après des études d’ingénieur à l’école Centrale Paris, Olivier Dujols découvre le monde de l’audiovisuel en travaillant en production pendant quatre ans, chez Septembre Productions. En 2006, il quitte l’entreprise pour se lancer dans l’écriture et la réalisation.
Rapidement, il signe une comédie unitaire La vie à une (TF1) produite par Making Prod.
Il se lance ensuite dans l’écriture de séries et fait ses classes dans l’atelier d’écriture d’Empreintes Criminelles (Fr2), une série policière historique. Il participera à l’écriture de deux saisons. Par la suite, il participera à d’autres ateliers comme ceux d’Odysseus (Arte) et de Section de recherche (TF1).
L’atelier n’étant pas la règle en France, il participe également en loup solitaire à l’écriture de la première et de la seconde saison de la série policière Chérif (Fr2) et à l’écriture du premier et du dernier épisode de la saison 1 de la série policière Falco (TF1).
De 2013 à 2016, il est directeur artistique et auteur référent sur les saisons 2, 3 et 4 de Falco (TF1), soit 24 épisodes de 52′ en 3 ans.
Il intervient également comme formateur, de 2009 à 2013 ans à Sup de Pub, où il enseigne l’écriture audiovisuelle puis en 2015-2016 à La Fémis, dans la section Scénariste TV.
En parallèle, il réalise différents courts métrages où, là encore, il tente de mettre en permanence la forme au service du fond. Après un premier film burlesque Oh! Ma femme, il réalise trois courts métrages dramatiques, Jusqu’à ce que la mort nous sépare, Tu seras un homme et Entre lui et moi.

Marc HERPOUX
Après obtention d’un diplôme National d’Art Plastique à l’École des beaux arts de Rennes, Marc Herpoux entreprend en 1994 des études à l’ESRA. Il a co-écrit un long-métrage pour le cinéma Les irréductibles. Pour la télévision, il a co-écrit deux téléfilms, L’embrasement (Arte) et Entre deux ombres (France 3), et des séries telles que Les oubliées (France 3), Pigalle, la nuit (Canal +), Signature (France 2), Les témoins (2 saisons pour France 2) ou encore Au-delà des murs (Arte).
Il est par ailleurs formateur pour le CEEA et la FEMIS.

marc-herpoux

Frédéric KRIVINE
Frédéric Krivine, issu du CFPJ, commence sa carrière artistique par la publication de plusieurs romans puis devient scénariste pour la télévision, concevant les séries Les Enquêtes de Chlorophylle en 1993 et Anne Le Guen en 1995, écrivant et réalisant les téléfilms Les Enfants du mensonge en 1996, et Une deuxième chance en 2003. En 1997, il a créé pour France 2 la série P.J. Il a été coprésident de l’UGS, l’Union-Guilde des Scénaristes, de 2003 à 2007.

En 2008, il crée deux nouvelles séries, une policière pour France 2, Duo, sur la corruption à Marseille, et la chronique d’une sous-préfecture sous l’Occupation pour France 3 : Un Village français, produit par Tetramedia. La série se conclura à l’automne prochain, avec la deuxième partie de la saison 7, après 72 épisodes couronnés de succès public et critique.

frederic-krivine

La formation est organisée pour un maximum de 16 apprenants.

Support de cours fourni sur clé USB : divers documents venant étayer les interventions et cas pratiques exposés.

Cette action de formation entre dans la catégorie des actions d’adaptation et de développement des compétences, prévue par l’article L.900-2 du Code du travail, alinéa 2.

Elle a été conventionnée par la commission Afdas du 20 mars 2017 pour les Artistes-Auteurs.

Horaires et transports
Dates : du 20 au 23 juin 2017
Horaires : de 9h30 à 18h30
Pause : 1h 30 de pause déjeuner de 13 h 00 à 14h 30
Durée formation : 4 jours – 30 heures

Lieu
Espaces Réunion
43 rue de Dunkerque
75010 Paris

Métro : Gare du Nord (Lignes 2,4, 5) ou Poissonnière (Ligne 7)
RER : Gare du Nord (Lignes B, D et E)
Bus : 46, 38, 43, 42 (Gare du Nord)
Un lien pratique pour organiser vos transports en bus, avec un plan interactif de la RATP www.ratp.fr/plan-interactif

Le prix de la formation est fixé à 1 600 € HT (1 920 € TTC) pour les 4 jours (30 heures). Tout y est inclus, à l’exception des frais de repas du midi qui sont à la charge de chaque élève.

Tarif préférentiel
Les intermittent(e)s du spectacle et les Artistes-Auteurs bénéficient d’un tarif de 1 200 €HT (1 440 €TTC), pris en charge en totalité par l’AFDAS si conditions d’éligibilité remplies.
Cette action de formation a obtenu le conventionnement collectif de l’AFDAS pour les Artistes-Auteurs (Fonds de formation des Auteurs).

FINANCEMENTS

Salarié(e)s permanent(e)s, votre formation peut être prise en charge par un OPCA, en l’occurrence l’AFDAS si vous travaillez dans les secteurs de l’audiovisuel, du spectacle, des loisirs, de la publicité et de la presse, le FAFIEC pour l’activité de conseil, etc.

Votre demande de financement doit se faire au titre du Plan de Formation de l’Entreprise. Renseignements ici.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’OPCA concerné. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Renseignez la partie Facturation du formulaire avec l’adresse de votre employeur, cela nous permettra de vous faire parvenir un devis ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’OPCA sollicité, votre place sera libérée sans aucun frais.
Davantage de détails ici.

Intermittent(e)s du spectacle, si vous remplissez les conditions d’éligibilité, votre formation peut être prise en charge par l’AFDAS. Pour en bénéficier, vous devez remplir un dossier puis le déposer auprès de leurs services. L’AFDAS décidera de l’attribution d’un financement.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un devis (qui remplace la page 2 de votre dossier) ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’AFDAS, votre place sera libérée sans aucun frais.
Attention : votre dossier doit être déposé au plus tard 4 semaines avant le début de la formation. Davantage de détails ici.

Dossier de demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

Artistes auteurs, le nouveau dispositif pour les artistes-auteurs est en place depuis septembre 2013. Il est géré par l’AFDAS.
Conditions de récevabilité : Etre affilié à l’Agessa ou à la Maison des Artistes, ou être assujetti au régime de sécurité sociale des auteurs. Et pouvoir justifier de 9 000 Euros de recettes cumulées en tant qu’artiste-auteur sur les 3 dernières années.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier.
Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un Devis, ainsi que le document « Programme et Objectifs ».
Important : votre dossier doit être déposé au plus tard 3 semaines avant le début de la formation.
Demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

AFDAS
66, rue Stendhal
75020 Paris
Tél : 01 44 78 39 39
Fax : 01 44 78 39 40
Du lundi au jeudi de 09h00 à 18h00
Le vendredi de 09h00 à 12h00
Site : http://www.afdas.com

Chef d’entreprise non salarié (Gérant ou Associé) (TNS)
Si vous cotisez au RSI (Régime Social des Indépendants), votre formation peut être prise en charge parl’Agefice.
Tous les renseignements ici : http://www.agefice.fr

Profession Libérale et Travailleur(euse) Indépendant(e)
Vous dépendez du FIFPL
Tous les renseignements ici : http://www.fifpl.fr

Contactez-nous pour toute étude de votre cas. Nous vous aiderons à trouver la solution de financement appropriée.