APPROFONDIR LA PSYCHOLOGIE DE SES PERSONNAGES DE FICTION

Approfondir la psychologie de ses personnages de fiction
par Isabelle SIAC
Du 4 au 7 février 2020 – 4 jours – 30 heures

Envie de muscler vos personnages ? Voici une formation faite pour vous.
Alternant enseignements théoriques et exercices pratiques très concrets, ces quatre jours vous aideront à acquérir quelques réflexes fondamentaux, simples à mettre en œuvre, et vous permettront d’explorer systématiquement les incontournables de la psychologie du personnage (narcissisme, rapport à l’objet, gestion du conflit, désir et refoulement, pulsions de vie/pulsions de mort, mécanismes de défense, compulsion de répétition…).
Pour, au final, élaborer des personnages plus profonds, plus crédibles et plus attachants.

En tant que créateurs de fiction, nous sommes particulièrement intéressés par la psyché humaine. Même si nous avons parfois fait un travail sur nous-mêmes, nous ne sommes pas forcément rompus aux mécanismes mentaux qui structurent les personnages que nous imaginons. Un personnage émerge, ses contours se dessinent, on lui attribue certains traits de caractère… et c’est là que les ennuis commencent.

Car il ne suffit pas de qualifier un personnage de pervers, d’hystérique ou de dépressif : même le cas psychiatrique le plus pur a une trajectoire singulière, depuis sa naissance jusqu’au jour où il est diagnostiqué. Un personnage est un individu dont nous connaissons l’histoire, et que nous choisissons de prendre à un moment précis de sa vie, pour lui faire vivre la fiction que nous avons décidée pour lui.

La tentation est bien sûr forte de s’abriter derrière la dramaturgie. Mais toute histoire, toute intrigue, aussi bien construite soit-elle, n’est rien sans les personnages qui l’habitent. Nous avons besoin d’admirer, de détester, d’envier, de plaindre… En un mot, d’être en empathie, quel que soit le moteur de cette empathie.

Em-pathie : entrer dans la souffrance d’autrui ; identification : se reconnaître dans autrui… Plus on descend profond dans un personnage, plus on peut accéder à des douleurs universelles, donc toucher un public large. Cette démarche se fait dans deux directions : d’une part écrire l’histoire du personnage, d’autre part confronter systématiquement la dramaturgie (les comportements, choix, décisions qu’elle génère) à LA question : qu’est-ce que ça dit du personnage ?

C’est ce à quoi nous nous appliquerons au cours de cette formation, en procédant de manière itérative et interactive, en groupe : partir de personnages de fiction qui ne fonctionnent pas (choisis par les participants) ; les déconstruire pour dégager des squelettes qui nous amèneront aux grandes structures psychologiques (partie théorique) ; donner chair à ces structures à travers des histoires singulières (construction de personnages de fiction cohérents, crédibles et empathiques).

Prêts pour un grand voyage au coeur de la psyché humaine ? Alors, c’est parti.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES
Du plus pratique au plus théorique :

  • Acquérir le réflexe « qu’est-ce que ça dit de lui /d’elle ? » pour repérer les incohérences et/ou clichés d’un personnage à travers ses comportements.
  • Se familiariser avec les notions d’émotion manifeste et de douleur enfouie.
  • Construire la fiche personnage de façon à ce qu’elle soit à sa dramaturgie ce qu’un séquencier est à une continuité dialoguée.
  • Savoir articuler un événement à une structure psychologique dans le cadre d’une dramaturgie.
  • Bien distinguer, pour la construction d’un personnage, le caractère inné, l’acquis mimétique et transgénérationnel, et les événements traumatiques.
  • Connaître et comprendre les grandes étapes de la construction psychique à la lumière des théories les plus actuelles : Freud version 21e siècle, théorie de l’attachement, addictions, trans (générationnel, culturel, genre…), Thérapies comportementales et cognitives, épigénétique…

PUBLICS VISÉS
Toute personne impliquée dans la création de fiction.

  • Auteurs, scénaristes
  • Réalisateurs-auteurs
  • Producteurs
  • Directeurs littéraires
  • Consultants, lecteurs
  • Auteurs de non-fiction souhaitant passer à la fiction

PRÉ-REQUIS

Niveau de connaissances préalables nécessaire avant l’entrée en formation :

  • Connaissance des fondamentaux de la dramaturgie.
  • Expérience professionnelle de la création de personnages de fiction.

Entretien téléphonique préalable avec l’apprenant.

4 jours de formation (30 heures).
La formation est organisée pour un effectif maximum de 15 apprenants.
Support de cours fourni sur clé USB.

Pour favoriser l’intervention active des participants, chacun viendra avec deux personnages de films ou séries (un qui « marche » et un qui ne « marche pas »), à choisir parmi une liste préalablement proposée.

La lecture de La peur de Stefan Zweig, et le visionnage de Vice Versa (Pixar), sont recommandés avant la formation, car nous les analyserons ensemble. Les films et séries mentionnés dans le programme sont a priori tous connus, mais à vérifier par les participants.

JOUR 1

JOUR 1 – Personnages et dramaturgie
Mardi 4 février 2020

MATIN (9H30 / 13H00)
Introduction

  • Point sur le parcours de l’intervenante : expériences professionnelles, partage d’expérience sur l’écriture de fiction menée en parallèle du travail clinique.
  • De quoi va-t-on parler ? De nous, puisque de nos personnages. Nos thèmes : Vie et mort, désir et empêchement, conflit, douleur, sexualité.

Préambule : la psychologie ne tue pas la fiction, elle la rend plus forte

  • Les réticences à utiliser la psychologie dans les œuvres de fiction en France : une brève histoire de la littérature, de la psychanalyse et du cinéma d’auteur.
  • Les écueils du psychologisme : « tout s’explique » ; « profils-types .
  • Du bon usage de la psychologie : tout savoir du personnage pour n’en montrer que ce qui compte.
  • Tour de table des personnages retenus par les participants : choix de ceux qu’on analysera l’après-midi en groupe (4-5 max).

APRES-MIDI (14H30 / 18H30)
Analyse de personnages : « qu’est-ce que ça dit de… »

  • Ceux qui ne ‘marchent pas’ : incohérences et clichés ; synthèse de quelques erreurs de base .
  • Ceux qui ‘marchent’ : discours manifeste/latent.
  • Bien préciser de quoi on parle : comportement ; émotion ; idée ; action (Vice Versa).

Conclusion 1ère journée : Personnage et dramaturgie ne vont pas l’un sans l’autre. Les résistances de l’auteur et ses aides (construire en amont ; tenir sa ligne en aval).

JOUR 2

JOUR 2 – Construire un squelette qui se tient
Mercredi 5 février 2020

MATIN (9H30 / 13H00)
Partie théorique : la construction psychique et ses douleurs

La psychologie, en tant que science, a été bâtie à partir de cas cliniques, selon le principe que le pathologique est un miroir grossissant du bien portant.

Or le personnage est une sorte de cas clinique à qui il arrive des aventures. Pour le « constituer » au plus juste, nous allons donc voir comment, étape après étape du développement, se forment les grandes problématiques psychiques, qui peuvent aller de la psychopathie à la névrose ordinaire, en passant par les états-limites et toute la galaxie des autismes et des addictions.

Nous étalerons ce panorama sur deux jours, pour éviter l’indigestion et avoir le temps d’illustrer par des exemples de films, séries ou romans.

  • Le bébé et l’enfant : l’attachement; le narcissisme primaire ; les objets internes ; clivage et déni.
    Failles archaïques, psychoses, paranoïa et perversions. Ex : Psychose ; L’adversaire ; Masters of sex
  • L’adolescence et les concepts-clés de la psychanalyse : Moi-Surmoi-Inconscient ; castration ; bisexualité psychique ; pulsions de vie-pulsions de mort ; conflits...
    Les névroses classiques et leur expression actuelle : hystérie ; obsessionalité. Ex : Six feet under ; Big little lies
  • Une notion-clé : l’angoisse.

APRES-MIDI (14H30 / 18H30)
Construction de personnages : exemples de l’addiction et de la phobie

Comme un flic s’appuie sur des indices, nous nous appuyons sur la façon dont un personnage gère ses angoisses (mécanismes de défense) pour le cerner.

L’addiction est une thématique très actuelle, qui ne touche pas que les drogues, l’alcool ou la cigarette, mais aussi l’alimentation, le sexe, le jeu, le travail… C’est un mode de défense qui peut recouvrir des angoisses et des structures psychiques variées, donc un comportement à creuser, d’autant qu’il génère de nombreux conflits (internes et externes). Il en est de même pour les phobies.

  • Travail pratique en groupe de 3 (2h00) : construire un personnage addict ou phobique (profils proposés par la formatrice), imaginer les ressorts de son addiction/phobie, et les conflits (internes et avec l’entourage) qu’elle suscite.
  • Debrief en groupe entier (2h).

 

Conclusion 2ème journée : Les mécanismes de défense et leur expression en fiction.

JOUR 3

JOUR 3 – La psychologie dans la fiction aujourd’hui
Jeudi 6 février 2020

MATIN (9H30 / 13H00)
Théorie, suite : les symptômes du 21e siècle et la fiction

  • Etats-limites : tout le monde n’est pas bipolaire.
  • Autismes : tout le monde n’est pas surdoué.
  • Dépression : il y a autant de dépressions que de dépressifs.
  • Trans-générationnel, culturel, genre… : poids et refus des déterminismes.
  • Le syndrome post-traumatique (deuil, perte, catastrophe, terrorisme…).

 

APRES-MIDI (14H30 / 18H30)
Ce qu’écrit l’auteur, ce que voit le spectateur : JE suis tous les personnages

  • Une héroïne « sans psychologie » : La peur (S. Zweig).
  • Ce que l’image cherche à susciter et ce qu’elle suscite (ex d’un test psy).
  • L’ironie dramatique : quand le spectateur lit dans l’inconscient du personnage. Ex : The affair ; Big litlle lies.
  • L’importance de connaître cet inconscient (donc de connaître son personnage depuis sa naissance) ; discours manifeste et contenu latent dans les dialogues. Ex : Wanderlust.

Conclusion 3ème journée : La back story, ou les fondations cachées.

 

JOUR 4


OUR 4 – Travaux pratiques : écrire l’amour et le deuil dans une fiction
Vendredi 7 février 2020

Dans cette dernière partie, nous allons plonger les personnages que nous aurons construits ensemble dans une histoire d’amour puis de deuil.

MATIN (9H30 / 13H00)
Les emboîtements de personnages : le couple

  • Le coup de foudre ; l’histoire d’amour ; la rupture.
    Exemples : Autant en emporte le vent ; Phantom thread ; Masters of sex ; Une belle histoire 
  • Travail en trio : construire une story line de couple à partir de deux personnages pris parmi ceux développés la veille (1h30)
  • Debrief en groupe entier (2h)

APRES-MIDI (14H30 / 18H30)
La story line dans une série chorale construite sur un deuil

  • Le réaménagement d’un groupe de personnages après un décès : ce que ça révèle de chacun, comment cela influe sur sa trajectoire...
    Ex : Six feet under ; Manchester by the sea ; Years and Years
  • Travail en trio : cette fois, tous nos personnages du jour 2 sont confrontés à un deuil. Il s’agit d’imaginer comment chacun réagit, comment le deuil révèle les caractères… (1h30)
  • Debrief en groupe entier (2h)
  • Conclusion : Bilan de la formation

Évaluation des connaissances acquises (5-6 questions ciblées sur les savoirs dispensés).

Après Sciences Po et une dizaine d’années passées en entreprise (LCL, Danone), Isabelle Siac a obtenu en 2007 un master 2 de Psychopathologie et psychologie clinique à Paris V. Elle s’est spécialisée dans les addictions et les troubles des comportements alimentaires au cours de stages effectués à l’hôpital (Ste Anne et La Pitié-Salpêtrière). Elle est installée comme psychologue libérale depuis 2007 et a reçu depuis plus de trois cents patients, principalement adultes et adolescents, individuellement, en couple ou en famille, certains pour une séance, d’autres pour des années.

En 2010, elle a publié son premier roman (Des ambitieux, JC Lattès), et le second en 2016 (Le talent ou la vertu, Belfond), qu’elle a adapté en projet de série, en collaboration avec Frédéric Krivine (projet optionné par Tetramedia).

En 2017-2018, elle a participé à l’atelier d’écriture d’Une belle histoire (Tetra Media/ France TV) et écrit la continuité dialoguée de l’épisode 8. Elle a également été sollicitée comme « psy-doctor » par différents producteurs pour des projets de série ou d’unitaires.

Elle partage son temps entre son activité clinique et l’écriture de romans (le dernier, Papa & Maman chez Amazon, en mai 2019) et de scénarios (divers projets en cours).

La formation est organisée pour un effectif maximum de 15 apprenants.

Cette action de formation entre dans la catégorie des actions d’adaptation et de développement des compétences prévue par l’article L.900-2 du code du travail, alinéa 2.

N° de déclaration d’activité du prestataire de formation : 11 75 42451 75 (Préfecture d’Ile-de-France).

Horaires
Dates : mardi 4, mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7 février 2020
Horaires : de 9h30 à 18h30
Déjeuner : 1h30 de pause de 13h00 à 14h30
Durée formation : 4 jours – 30 heures

Lieu
Espaces Réunion
43 rue de Dunkerque
75010 Paris
Métro : Gare du Nord (Lignes 2,4, 5) ou Poissonnière (Ligne 7)
RER : Gare du Nord (Lignes B, D et E)
Bus : 46, 38, 43, 42 (Gare du Nord)

TARIFS

Le prix de la formation est fixé à 1 200 € HT (1 440 € TTC) pour les 4 jours (30 heures).
Tout y est inclus, à l’exception des frais de repas du midi qui sont à la charge de chaque participant.
Il peut être pris en charge en intégralité par l’Afdas si conditions d’éligibilité remplies.

FINANCEMENTS

Salarié(e)s permanent(e)s, votre formation peut être prise en charge par un OPCA, en l’occurrence l’AFDAS si vous travaillez dans les secteurs de l’audiovisuel, du spectacle, des loisirs, de la publicité et de la presse, le FAFIEC pour l’activité de conseil, etc.

Votre demande de financement doit se faire au titre du Plan de Formation de l’Entreprise. Renseignements ici.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’OPCA concerné. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Renseignez la partie Facturation du formulaire avec l’adresse de votre employeur, cela nous permettra de vous faire parvenir un devis ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’OPCA sollicité, votre place sera libérée sans aucun frais.
Davantage de détails ici.

Intermittent(e)s du spectacle, si vous remplissez les conditions d’éligibilité, votre formation peut être prise en charge par l’AFDAS. Pour en bénéficier, vous devez remplir un dossier puis le déposer auprès de leurs services. L’AFDAS décidera de l’attribution d’un financement.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un devis (qui remplace la page 2 de votre dossier) ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’AFDAS, votre place sera libérée sans aucun frais.
Attention : votre dossier doit être déposé au plus tard 4 semaines avant le début de la formation. Davantage de détails ici.

Dossier de demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

Artistes auteurs, le nouveau dispositif pour les artistes-auteurs est en place depuis septembre 2013. Il est géré par l’AFDAS.
Conditions de récevabilité : Etre affilié à l’Agessa ou à la Maison des Artistes, ou être assujetti au régime de sécurité sociale des auteurs. Et pouvoir justifier de 9 000 Euros de recettes cumulées en tant qu’artiste-auteur sur les 3 dernières années.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier.
Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un Devis, ainsi que le document « Programme et Objectifs ».
Important : votre dossier doit être déposé au plus tard 3 semaines avant le début de la formation.
Demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

AFDAS
66, rue Stendhal
75020 Paris
Tél : 01 44 78 39 39
Fax : 01 44 78 39 40
Du lundi au jeudi de 09h00 à 18h00
Le vendredi de 09h00 à 12h00
Site : http://www.afdas.com

Chef d’entreprise non salarié (Gérant ou Associé) (TNS)
Si vous cotisez au RSI (Régime Social des Indépendants), votre formation peut être prise en charge parl’Agefice.
Tous les renseignements ici : http://www.agefice.fr

Profession Libérale et Travailleur(euse) Indépendant(e)
Vous dépendez du FIFPL
Tous les renseignements ici : http://www.fifpl.fr

Contactez-nous pour toute étude de votre cas. Nous vous aiderons à trouver la solution de financement appropriée.

Inscription : Approfondir la psychologie des personnages de fiction

Du 4 au 7 février 2020 - 4 jours – 30 heures
  • IDENTITE DU PARTICIPANT

  • FACTURATION

  • Personne physique ou morale à facturer. Si une société prend en charge la formation, merci de remplir ce cadre.
    En cas de prise en charge Afdas (ou autre OPCA) pour le compte d'une société (salarié permanent), merci de remplir ce cadre.
    Responsables de formation, vous pouvez utiliser cet espace pour communiquer avec nous.
  • REGLEMENT

    L’inscription ne pourra être considérée comme ferme et définitive qu’après réception de la totalité du règlement. Si vous sollicitez la prise en charge d’un organisme (AFDAS, etc.) n'effectuez cependant aucun règlement.
  • Cliquez-ici pour lire les Conditions Générales de Vente
  • À SAVOIR
    Les informations qui vous concernent ne seront pas transmises à des tiers. Vous disposez du droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression de ces données personnelles, prévus par la loi "Informatique et Libertés", (loi 78-17 Art.34 du 6 janvier 1978).
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.