ANIMATION ET PSYCHOLOGIE DE L'ENFANT

Une formation unique en France pour comprendre qui est le public enfants et acquérir des outils permettant d’améliorer la construction des personnages pour celui-ci. Quatre jours passionnants autour de grands spécialistes du milieu de l’enfance.

Animation et Psychologie de l’enfant. Pour quel public, avec quels héros ?
Du 7 au 10 mars 2017

15 participants maximum.
Prise en charge AFDAS et autre OPCA possible.
Cette action de formation a obtenu le conventionnement collectif de l’AFDAS pour les Artistes-Auteurs (Fonds de formation des Auteurs).

psychologie-de-l-enfant

Cette formation, à destination des professionnels du secteur de l’animation, et dont le thème central est l’enfant, a pour ambition de travailler sur deux grands axes.

Un premier axe a pour objectif de fournir aux participants des outils de compréhension et d’analyse du « public enfants » auquel ils s’adressent.

Quelles sont les tranches d’âge identifiées ? Les stades de développement, de quoi s’agit-il ? Comment ce psychisme en construction reçoit-il les images que lui envoie la multiplicité des écrans d’aujourd’hui ? Qu’est-ce qui peut poser véritablement problème ? Quels comportements, quelles habitudes selon les âges ?

Un deuxième axe de travail consiste à proposer aux auteurs des clés pour mieux construire et caractériser leurs personnages pour enfants, rendre leurs jeunes héros plus crédibles et plus justes. Qu’est-ce qu’un héros pour enfant ? Quelles sont les spécificités de la dramaturgie destinée aux enfants ? Qu’en est-il des dialogues et des niveaux de langages ? Et qu’en est-il de la question morale ?

Ces axes de travail s’appuient sur les problématiques du fonctionnement psychique de l’enfant, dans une approche psychanalytique, ainsi que sur une approche sociologique appliquée au marketing, visant à définir qui sont les enfants d’aujourd’hui.

Des cas pratiques de séries d’animation, exposés par ceux qui les fabriquent (scénaristes, directeurs d’écriture, diffuseur, réalisateur) permettent de corroborer les connaissances théoriques abordées, et d’étendre la réflexion à des questions très concrètes.

Cette session de formation se déroule sur 4 jours (28 heures). Elle est dispensée pour 15 participants au maximum, autour de 5 intervenants de haut niveau (thérapeute, sociologue, diffuseur, directeur d’écriture…), ayant une expertise avérée du milieu de l’enfance.

JOUR 1

JOUR 1 - Mardi 7 mars 2017

9h30/13h00
Geneviève Djenati, psychologue clinicienne et psychanalyste.

Le développement psychique de l’enfant à la lumière des théories psychanalytiques. (Freud, Bion, Winnicott, Bowlby, Piaget)

  • Les 3 stades (oral, anal, œdipien). Leurs modalités et leur importance dans la construction de la personnalité. Leurs rôles dans l’évolution de la représentation et les processus de pensée chez l’enfant.
  • L’attachement (sécurité et insécurité).
  • De l’imitation à l’identification.
  • La construction du lien moi/autrui et ses évolutions.
  • La différenciation imaginaire/réalité.
  • Le normal et le pathologique dans le développement de l’enfant.
  • Peur et angoisse. Les différencier. L’inquiétante étrangeté, la familière étrangeté.
  • La question du traumatisme.
  • Le modèle onirique (figurabilité, déplacement, condensation)
  • Contenu manifeste et contenu latent. Son rapport avec la narration.
  • Avant l’adolescence : le roman familial.

14h30/18h00
Geneviève Djenati, psychologue clinicienne et psychanalyste.

Caractérisation des personnages enfants dans l’animation et dramaturgie ciblée pour un public enfants.

  • A partir du mythe du héros et du roman familial, les caractéristiques des héros de la petite enfance à la préadolescence.
  • Spécificités de la dramaturgie destinée aux enfants suivant leur tranche d’âge.
  • Le héros et l’adversaire suivant les âges. (Les 3 modes de conflits : interne, externe, externe d’origine interne).
  • Le rôle des pairs et de la fratrie (amitié, conflit…) et des autres générations (parents, grands parents, enseignants…). La relation adulte/enfant vue par les enfants.
  • L’appropriation du modèle. (incorporation ou introjection).
  • Les niveaux de langage (adulte, enfant), la suggestion, le questionnement, le mystérieux, les mots d’esprit la morale, les valeurs…
  • La règle de l’AR : Anticiper/ (se) Représenter, Agir/Réaliser, Aboutir/Résoudre.
  • La narration :
    Les 3 temps. Les contes comme modèle de construction (V. Propp). Temps et récit (Paul Ricœur).
    Questionnement et déroulement. Importance de la problématique.
    Les thématiques dans les dialogues.
    Les écueils et les pièges : les fausses croyances. Faire peur où angoisser ?
JOUR 2

JOUR 2 - Mercredi 8 mars 2017

9h30/13h00

Intervenante: Delphine Maury, productrice chez Tant Mieux Prod. 
Modératrice : Geneviève Djenati

La psychologie de l’enfant, au cœur des réflexions d’un producteur. 
Etude de cas « Les grandes grandes vacances ». Les Armateurs / Blue Spirit Studio

Série de 10 x 26’ diffusée sur France Télévisions en 2015, « Les grandes grandes vacances » raconte la vie de deux enfants propulsés hors de leur cadre de vie familier pendant une longue période (4 ans), lors de la deuxième guerre mondiale. C’est une série feuilletonnante qui a rencontré un grand succès public et critique.

D’emblée, la question de la temporalité sous toutes ses formes y est posée. Les thèmes étudiés au cours de cette formation seront ici illustrés. Notamment : la séparation, la perte, la mort, la gestion des conflits, l’insouciance/inquiétude, l’autonomie, la représentation des adultes et l’identification, l’héroïsme dans les groupes… Dans ce qui est finalement commun à toute enfance : un parcours initiatique.

14h30/18h00

Catherine Pinet-Fernandes, sociologue et consultante marketing spécialisée enfants.

Animation et marketing, mieux connaître la population des 0/11 ans d’aujourd’hui.

  • L’enfant au sein de la famille aujourd’hui :
    Evolution sociologique des familles, place de l’enfant, modes de vie, etc...
  • L’enfant et l’école :
    L’enfant et ses pairs, l’enfant et la scolarité.
  • L’enfant et ses loisirs :
    Télévision, musique, multimédia, lecture, pratiques artistiques amateurs, sorties, sports et jeux.
  • L’enfant consommateur :
    L’enfant prescripteur, comment cibler une population d’enfants ?
  • Les références culturelles des enfants :
    La transgression, l’humour, les univers filles, les mangas, la science.
JOUR 3

JOUR 3 – Jeudi 9 mars 2017
9h30 / 13h00
Geneviève Djenati, psychologue clinicienne et psychanalyste.

Mythes, symboles et imaginaire collectif (Jung).

  • Les représentations conscientes et inconscientes dans l’image.
  • Les codes universels ; les traits fondamentaux des archétypes.
  • La forme narrative du mythe et sa fonction sociale.
  • Les lieux du mystère et de l’ambiguité : les hétérotopies (M. Foucault).

14h30 / 18h00
Pauline Chamming's, productrice chez Bayard jeunesse animation.
Modératrice : Geneviève Djenati.

Étude de cas d’une série préschool, 4-7 ans : “Samsam”(Bayard Animation/FTV).

  • La question de l’adaptation. Passage de la BD à l’écran et psychologie de l’enfant.
  • Diffusion d’extraits de la série.
  • Comment la série Samsam met-elle en scène les préoccupations essentielles des enfants de cette tranche d’âge en fonction de leur développement psychologique, de leurs attentes, de leur « fragilité » ? La question des cauchemars, des monstres, du pipi au lit, du rapport aux parents…
  • La figure du superhéros pour les enfants.
  • La question de l’adaptation. Comment passer d’une bande-dessinée à une série télévisée ? Peut-on tout dire de la même façon ? Les enfants perçoivent-ils de façon différente un objet littéraire et un objet audiovisuel ?
JOUR 4

JOUR 4 – Vendredi 10 mars 2017

09h30 / 13h00
Sébastien Thibaudeau, directeur d’écriture chez Zagtoon.
Modératrice : Geneviève Djenati.

Étude de cas d’une série 6-10 ans :"Ladybug" (Zagtoon/TF1).

1/ L’importance du développement.
Le travail d’équipe entre le directeur d’écriture et le diffuseur. Quelles contraintes sociologiques et de cible, comment trouver les solutions ensemble ?

  • Un développement en trois étapes : Zagtoon seule, puis arrivée de TF1, puis arrivée de Disney.
  • Conséquences : une série re-ciblée.
  • Les valeurs morales et la différence des sexes. Existe-t-il une différence ?
  • Les représentations des adultes.
  • La question des attributs. Parallèle avec le conte.
  • La question de l’identification (faire comme, ressembler à, être…).

2/Le marketing est pensé pendant l’écriture. L’un influence l’autre.
Comment et pourquoi la série a-t-elle été pensée marketing dès sa conception ?

  • L’impact de Bandaï, et de la Toeï dans le développement.
  • Les accessoires, les vêtements, les armes.
  • Comment donner du sens au marketing.
  • L’accessoire pour stimuler l’imaginaire.
  • La partie pour le tout.
  • L’importance du geste et du corps dans le jeu.
  • La transformation comme métaphore de « grandir ».
  • Le rapport au temps, à l’autonomie et aux idéaux (Moi idéal et Idéal du Moi).

3/Caractérisation des personnages
Comment sont caractérisés les personnages d’un point de vue psychologique et sociologique ?
Comment et sur quoi se fait l’identification aux héros ? Comment trouver l’équilibre entre intrigue Action et intrigue Sitcom ?

  • Une héroïne aspirationnelle.
  • Imiter et être le personnage, s’identifier.
  • Les caractéristiques des personnages : héros et groupes d’appartenance.
  • La question des archétypes et des relations.
  • Ecrire un pitch de Ladybug.
  • Les autres personnages.
  • Les 2 dimensions des personnages.

14h30 / 18h00
Geneviève Djenati.

Synthèse des notions étudiées / Analyse interactive de films et séries.

L’après-midi sera consacrée à la reprise des notions étudiées pendant la formation.
Nous prendrons pour supports plusieurs extraits de séries et de films d’animation destinés à différentes tranches d’âges. Les stagiaires seront invités à repérer, à analyser et à replacer dans le contexte du développement de l’enfant, les contenus mais aussi la forme et l’impact sur le public visé.

 

Un échange final sur les 4 jours de la formation sera mené. Sous la direction de la formatrice référente, les apprenants sont invités à réfléchir à un bilan des connaissances acquises. Une réflexion est menée collectivement concernant l'atteinte des objectifs de la formation. Une conclusion finale est apportée.

Geneviève Djenati
Psychologue clinicienne, psychanalyste. Thérapeute familiale (Psyfa- Psychanalyse et famille).
Chargée de cours et responsable de la formation des psychologues scolaires à l’université René Descartes Paris V de 1993 à 2004.
Elle a supervisé de nombreux mémoires universitaires sur le thème de l’imaginaire en période de Latence.
Elle coordonne actuellement le comité scientifique de Psyfa. Elle est membre du comité de lecture de la revue Dialogue et membre actif de CLINAP (association clinique des apprentissages) en lien avec le laboratoire de psychologie clinique de l’université René Descartes Paris V.
Elle est l’auteur de Psychanalyse des dessins animés – L’Archipel, 2001 Le prince charmant et le héros – L’Archipel 2004 et, paru en Août 2014, Attends…Dépêche-toi ! Le temps des parents, le temps des enfants, aux éditions de L’Archipel.
Elle a participé à d’autres ouvrages universitaires concernant les troubles des apprentissages, la violence des images, l’inconscient dans la famille.

Pauline Chamming’s
Pauline Chamming’s a toujours préféré les lettres aux chiffres, mais elle a étudié les mathématiques, persuadée qu’il n’y avait pas d’études pour apprendre à écrire. En 2011, elle intègre la direction des ventes de Bayard. N’ayant jamais cessé d’écrire, elle fait lire ses manuscrits et commence a publier dans les magazines du groupe. En 2014, elle rejoint  Marie-Agnès Gaudrat directrice éditoriale des personnages qui lui apprend son métier et lui transmet sa passion : donner le meilleur des histoires au plus grand nombre d’enfants. Depuis 2016, Pauline assure la direction éditoriale et la production exécutive des séries d’animation de Bayard (Petit Ours Brun, Polo etc…)

Delphine Maury
Après un Deug et une Licence de Droit à Assas, une maîtrise d’Ethnologie à Nanterre et une année de fac de Médecine à Bichat, elle décide de faire un DESS d’Édition à Villetaneuse : c’est dans les livres qu’elle rassasie ses curiosités. Quelques années dans l’édition, puis elle devient journaliste à Bayard Presse de 1999 à 2005 pour les revues J’aime lire et DLire. Elle passe ensuite dans le monde de l’audiovisuel. Lectrice de scénarios pour Kissman, la société de Jamel Debbouze, elle bascule dans la direction d’écriture de séries d’animation en 2008 avec l’adaptation télévisuelle de la bande-dessinée Ariol pour Folimage et TF1. Après quelques années en compagnie d’Angelo la Débrouille ou de Maya l’abeille, elle écrit Les Grandes grandes Vacances pour France Télévisions, une série de 10 épisodes de 26 minutes qui raconte la deuxième guerre mondiale à travers le regard de deux petits parisiens réfugiés chez leurs grands-parents. Produite par les Armateurs, la série est diffusée en 2015 sur Ludo (FTV).

En 2012, elle fonde Tant Mieux Prod pour produire 13 courts-métrages d’animation sur des poèmes de Jacques Prévert : la collection En sortant de l’école, qui permet à de jeunes réalisateurs sortant des écoles d’animation de choisir un poème et de réaliser un film dans la technique de leur choix a depuis été déclinée dans deux autres saisons : Robert Desnos en 2015 et Guillaume Apollinaire en 2016.

Catherine Pinet-Fernandes
Docteur en sociologie, experte ès monde de l’enfant. Plus de 15 ans d’expérience marketing sur la cible « enfant » notamment dans les secteurs du jouet et de l’alimentation. Catherine Pinet-Fernandes a notamment développé, depuis plusieurs années, une méthodologie particulière de tests de concepts et de gammes en milieu « normalisé ».
Elle est par ailleurs conceptrice et rédactrice du blog Kidissimo – tests de jouets et de livres avec des enfants.

Sébastien Thibaudeau
Après des études à l’ESRA, Sébastien Thibaudeau commence sa carrière en réalisant des courts-métrages, dont Solos, sélectionné dans de nombreux festivals et diffusé sur France 2. Après un passage par la production puis à la réalisation de documentaires, il écrit pour le cinéma et la télé : Les Irréductibles (avec Kad Merad et Jacques Gamblin), Entre Deux Ombres (primé au Festival de la Fiction TV de La Rochelle), et se lance dans l’animation à travers le script doctoring, puis en écrivant plusieurs épisodes de la série Sherlock Yack (TF1). Directeur d’écriture pour Zagtoon, il a adapté la bible et dirigé la série Kobushi (102 x 7’ pour Gulli). Il dirige actuellement la série Ladybug pour TF1. Depuis 2006, il est aussi professeur de scénario et de mise en scène à Créapole, section animation.

De validation en validation, la tête dans le guidon, on oublie souvent notre principal destinataire : l’enfant. Cette formation réussit parfaitement à nous rappeler pour qui nous écrivons vraiment.
Cyril Vernet – Scénariste en animation

Cette formation, dense et très bien organisée m’a beaucoup apportée par la richesse de son programme et la qualité de ses intervenants.
Isabelle Blanchard – Scénariste et formatrice

Une formation indispensable, qui devrait être remboursée par la Sécu !
Sabine Cipolla – Scénariste en animation

Cette formation a fait évoluer positivement le projet que je propose actuellement à des producteurs. Les intervenants étaient brillants et mes collègues membres du groupe étaient particulièrement toniques, curieux et généreux.
Claudine Aubrun – Auteure jeunesse

Une approche aussi dense que complète qui m’a fourni de solides outils pour développer la question du personnage, tout en l’articulant sur mon expérience d’auteur.
Sylviane Corgiat – Auteure et scénariste

J’ai passé quatre journées passionnantes, enrichissantes, dans une ambiance d’échanges à la fois chaleureuse et stimulante. Une très bonne expérience.
Eric Rondeaux – Scénariste

La seule formation permettant aux professionnels opérant sur les programmes jeunesse de s’informer et de s’interroger sur leur public cible. La formation résonne encore en moi, je me penche sur mes notes, relis les supports de cours. Le stage a eu un impact réel sur ma créativité et mon rapport à l’enfant-télévisuel.
Un directeur d’écriture (depuis 20 ans dans le métier…)

Une formation enrichissante et riche de points de vue complémentaires, que je conseillerai à tous les acteurs de l’animation française.
Nicolas Verpilleux – Scénariste en animation

Une formation extrêmement complète de par la variété des points de vue. Bravo !
Philippe Naas – Scénariste en animation et fiction

Ce stage a été passionnant. Tout ce que je faisais de manière instinctive et intuitive auparavant, je peux maintenant repasser dessus pour affiner, corriger, supprimer, en sachant ce que je fais.
Monica Rattazzi – Scénariste en animation et fiction

Cette formation me paraît indispensable pour quiconque souhaite écrire ou diffuser de l’animation pour les enfants.
Antoine Pinson – Scénariste en animation

Cette formation est un véritable cadeau. On se sent soudain légitime d’écrire pour les enfants.
Isabelle Bottier – Scénariste en animation

La formation est organisée pour un maximum de 15 élèves.

Support de cours fourni sur clé USB : divers documents venant étayer les interventions et cas pratiques exposés.

Cette action de formation entre dans la catégorie des actions d’adaptation et de développement des compétences, prévue par l’article L.900-2 du Code du travail, alinéa 2.

N° de déclaration d’activité du prestataire de formation : 11 75 42451 75 (Préfecture d’Ile-de-France)

Horaires et transports
Dates : mars 2017
Horaires : de 9h30 à 18h00
Pause : 1h30 de pause déjeuner de 13 h 00 à 14h30
Durée formation : 4 jours – 28 heures

Lieu
Espaces Réunion
43 rue de Dunkerque
75010 Paris

Métro : Gare du Nord (Lignes 2,4, 5) ou Poissonnière (Ligne 7)
RER : Gare du Nord (Lignes B, D et E)
Bus : 46, 38, 43, 42 (Gare du Nord)
Un lien pratique pour organiser vos transports en bus, avec un plan interactif de la RATP www.ratp.fr/plan-interactif

Le prix de la formation est fixé à 1 600 € HT (1 920 € TTC) pour les 4 jours (28 heures). Tout y est inclus, à l’exception des frais de repas du midi qui sont à la charge de chaque élève.

Tarif préférentiel
Les intermittent(e)s du spectacle et les Artistes-Auteurs bénéficient d’un tarif de 1 120 €HT (1 344 €TTC), pris en charge en totalité par l’AFDAS si conditions d’éligibilité remplies.
Cette action de formation a obtenu le conventionnement collectif de l’AFDAS pour les Artistes-Auteurs (Fonds de formation des Auteurs).

FINANCEMENTS

Salarié(e)s permanent(e)s, votre formation peut être prise en charge par un OPCA, en l’occurrence l’AFDAS si vous travaillez dans les secteurs de l’audiovisuel, du spectacle, des loisirs, de la publicité et de la presse, le FAFIEC pour l’activité de conseil, etc.

Votre demande de financement doit se faire au titre du Plan de Formation de l’Entreprise. Renseignements ici.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’OPCA concerné. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Renseignez la partie Facturation du formulaire avec l’adresse de votre employeur, cela nous permettra de vous faire parvenir un devis ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’OPCA sollicité, votre place sera libérée sans aucun frais.
Davantage de détails ici.

Intermittent(e)s du spectacle, si vous remplissez les conditions d’éligibilité, votre formation peut être prise en charge par l’AFDAS. Pour en bénéficier, vous devez remplir un dossier puis le déposer auprès de leurs services. L’AFDAS décidera de l’attribution d’un financement.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un devis (qui remplace la page 2 de votre dossier) ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’AFDAS, votre place sera libérée sans aucun frais.
Attention : votre dossier doit être déposé au plus tard 4 semaines avant le début de la formation. Davantage de détails ici.

Dossier de demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

Artistes auteurs, le nouveau dispositif pour les artistes-auteurs est en place depuis septembre 2013. Il est géré par l’AFDAS.
Conditions de récevabilité : Etre affilié à l’Agessa ou à la Maison des Artistes, ou être assujetti au régime de sécurité sociale des auteurs. Et pouvoir justifier de 9 000 Euros de recettes cumulées en tant qu’artiste-auteur sur les 3 dernières années.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier.
Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un Devis, ainsi que le document « Programme et Objectifs ».
Important : votre dossier doit être déposé au plus tard 3 semaines avant le début de la formation.
Demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

AFDAS

66, rue Stendhal
75020 Paris
Tél : 01 44 78 39 39
Fax : 01 44 78 39 40
Du lundi au jeudi de 09h00 à 18h00
Le vendredi de 09h00 à 12h00
Site : http://www.afdas.com

Chef d’entreprise non salarié (Gérant ou Associé) (TNS)
Si vous cotisez au RSI (Régime Social des Indépendants), votre formation peut être prise en charge parl’Agefice.
Tous les renseignements ici : http://www.agefice.fr

Profession Libérale et Travailleur(euse) Indépendant(e)
Vous dépendez du FIFPL
Tous les renseignements ici : http://www.fifpl.fr

Contactez-nous pour toute étude de votre cas. Nous vous aiderons à trouver la solution de financement appropriée.

AVEC LE SOUTIEN DE

logo-agraf