ÉCRIRE ET CONCEVOIR POUR LA SÉRIE D'ANIMATION

Comprendre le processus de création et d’analyse, perfectionner ses outils et ses méthodes de travail. Appréhender les contraintes spécifiques au genre. Avec 10 intervenants professionnels de haut niveau. Sixième édition.

Écrire et concevoir pour la série d’animation.
Dates à définir en 2017 – Nouveau programme en cours d’élaboration

La série d’animation française se porte bien. Riche en volume, genres et formats, elle s’exporte à l’international, fait travailler des milliers de personnes et collecte des prix à travers le monde… Elle nourrit aussi beaucoup d’envies et de fantasmes.

En animation, on pense d’abord que tout est possible, que les frontières du monde réel peuvent être sans cesse dépassées… Que c’est LE lieu de la création où les auteurs peuvent le mieux débrider leur imagination.
C’est en partie vrai.

En fait, le scénario d’animation ne peut se dispenser de contraintes, dès lors qu’il se frotte au passage obligé à la réalisation. Contraintes d’écriture, techniques, économiques ou culturelles, l’ensemble des règles qui encadrent le processus de développement et de réalisation d’une série d’animation s’avère finalement plus stricte que pour la fiction.

En quoi l’écriture pour la série d’animation est-elle spécifique ? Quelles sont les contraintes ? Quels sont les outils pour optimiser le développement d’une série ? Comment appréhender et accompagner sa gestation, son écriture, sa production ?
Adaptations littéraires ou concepts originaux, quelles sont les étapes du processus de développement ?
Quels sont les acteurs qui interviennent dans le processus de création et comment travaillent-ils ensemble ?

Autant de questions qui se posent lorsqu’on écrit, produit, développe, dirige l’écriture d’une série d’animation.

20 participants maximum.

Formation Série animation

Analyser les rouages de la série d’animation, dans une logique de marché et d’industrie.
Offrir, à travers différents cas concrets exposés par des professionnels reconnus (producteurs, diffuseurs, scénaristes, directeurs littéraire, etc.), un ensemble de clés, d’outils et de méthodes, pour guider les participants dans leur propre processus de création et d’analyse de projets de séries d’animation.

À travers les questions suivantes :

  • Présenter et évaluer la qualité et la faisabilité d’un concept.
  • Le positionner sur le marché : cible, format, genre, cases…
  • Appréhender les contraintes spécifiques liées à l’écriture pour l’animation.
  • Pratiquer l’écriture à travers deux ateliers de groupe.
  • Aborder les règles d’écriture propres au genre du Cartoon.
  • Développer un projet et choisir des collaborateurs (directeur littéraire ou d’écriture, équipe de scénaristes, storyboarders, etc.).
  • Coordonner le développement des étapes d’écritures avec les différents partenaires, notamment dans le cas de coproductions internationales,
    Optimiser la coordination entre l’écriture et la réalisation au service du projet,
    Etc.

A qui s’adresse la formation ?

Cette action de formation s’adresse à tous les acteurs impliqués dans le processus créatif des séries d’animation, de leur conception à leur mise en production.

  • Producteurs, directeurs du développement, directeurs littéraires, directeurs artistiques, au sein des sociétés de production.
  • Directeurs littéraires free-lance.
  • Scénaristes d’animation ou de fiction souhaitant se perfectionner et acquérir de nouveaux outils.
  • Conseillers de programmes, conseillers artistiques, lecteurs, au sein des chaînes.
  • Chargés de mission, lecteurs, responsables culturels, au sein des commissions.
JOUR 1

JOUR 1 – Mardi 4 février 2014

MATIN

Module 1
Introduction au marché de la production de séries d’animation

STÉPHANE LE BARS dressera un premier état des lieux du marché de l’animation.

  • Un état de la production actuelle.
  • Les tendances du marché.
  • La situation de la production française dans le monde.

Module 2
Formats, concepts et cibles : quel impact sur la dramaturgie ?

SÉBASTIEN THIBAUDEAU, scénariste et réalisateur, pose les premiers jalons pour l’élaboration d’une série animée.

Lorsqu’on se lance dans l’écriture d’une série animée, il y a trois points que l’on doit immédiatement clarifier.

  • À quel public (cible) va s’adresser la série ?
  • Quel format choisir pour raconter mes histoires ?
  • Le concept de ma série est-il clairement défini

Ces trois points ont un impact déterminant sur la dramaturgie, donc sur la façon d’écrire et concevoir une série animée. Bien maîtriser ces paramètres permet de créer une série à la fois efficace et créative.

1 – Les différents formats.
2 – Comment élaborer un concept (choix du genre, élaboration d’une dramaturgie récurrente, la question du feuilletonant, de la construction d’un épisode, etc...).
3 – Définitions et attentes des cibles (pré-school, 3 - 6 ans, 6 – 10 ans...).
4 –Analyses d’épisodes extraits de séries animées - Comment écrire et structurer 
un épisode, une série, selon sa cible et son format.

Exemples tirés des séries Pocoyo, TroTro, Franklin, Ben 10, etc.

Titeuf

APRES-MIDI

Module 3
Un cas d’adaptation d’une BD à succès : TITEUF
De la bible aux évolutions des saisons 2 et 3

VIRGINIE BODA, scénariste et directrice d’écriture, nous expose la genèse de l’adaptation de la bande dessinée en série TV.
Virginie a notamment travaillé sur les saisons 2 et 3 de TITEUF (156 x 7’) dont elle a codirigé l’écriture, avec Claire Paoletti, et pour laquelle elle a écrit de nombreux épisodes.

Elle sera accompagnée de NATHALIE MARS, scénariste sur les saisons 2 et 3.

Leur intervention développera, à partir de cas concrets, les contraintes de cette adaptation, le travail d’évolution de la bible entre la 1ère saison et les suivantes et le travail atypique d’une direction d’écriture effectuée en parallèle par un binôme.

Virginie Boda :

  • Genèse du projet initial : travail avec l’auteur de la BD, Zep, élaboration de la bible, univers de Titeuf, du ton etc...
  • Développement d’un épisode-pilote de 7’ à partir d’une planche de la BD : les différentes phases du processus pour passer de la planche à l’épisode + Diffusion de l’épisode.
  • Développement de l’intrigue sur 7’

Virginie Boda et Nathalie Mars :

  • Comment a évolué la bible initiale pour l’écriture des saisons 2 et 3 :
    - Renouveau du concept tout en restant fidèle à la saison 1.
    - Traitement de thèmes délicats à aborder sur cette cible (homosexualité, handicap), phénomènes de société (travail, argent, violence familiale), sujets plus psychologiques (relation au corps et régime, complexe d’Œdipe).
  • Une direction d’écriture à 2 pour répondre à une contrainte de délai de livraison de textes.
    - Méthode mise en place pour assurer la cohérence éditoriale.
    - Recrutement de nouveaux auteurs.
    - Gestion des contraintes de production.
JOUR 2

JOUR 2 – Mercredi 5 février 2014

MATIN

Module 4
Le travail du producteur dans le processus de développement et de production

SAMUEL KAMINKA, producteur-fondateur de Samka (Marsupilami, Elliot Kid 1 et 2, etc.) , expose le rôle du producteur et les enjeux d’une étape majeure de l’écriture : le travail de développement.

  • Comment il choisit un projet, sa « grille d’analyse ».
  • Comment il porte un projet à maturité lors du développement.
  • Comment il s’assure de la cohérence artistique d’une série jusqu’à sa livraison.
  • Comment il optimise le potentiel d’exploitation d’une série.
  • Comment il se positionne aux côtés des auteurs, du réalisateur et du diffuseur.

Module 5
Ecriture et contraintes techniques

ERIC GUTTIEREZ, story-boarder et réalisateur, expose ses méthodes de travail ainsi que les contraintes d’écriture et de fabrication de la série d’animation.

  • Présentation et Introduction.
  • Le voyage d’un script en pré-production.
  • Les différentes techniques d’anim’ et leurs contraintes.
  • Ecrire, de l’autre côté du miroir.
  • Ce qui est bénéfique.
  • Ce qui est néfaste.
  • Conclusion et Questions.

APRÈS-MIDI

Module 6
Le Cartoon, un genre à part

Sébastien THIBAUDEAU, scénariste et réalisateur, explique et détaille les spécificités de l’écriture et de la mise en scène du Cartoon.

Le cartoon est un programme court très technique dans l’écriture et la mise en scène. Il y a des règles précises à respecter pour que l’ensemble fonctionne.

Cartoon : définition et spécificités :

  • Quelles sont les différences entre le cartoon et les autres dessins animés ?
  • Comment moderniser le cartoon dans l’écriture et dans la mise en scène ?
  • Pourquoi le cartoon plaît-il autant aux enfants qu’aux adultes ?
  • Comment gérer et organiser l’écriture d’un cartoon ?

Les possibilités et les limites du cartoon :

  • Écrire un cartoon, étape par étape.
  • Méthodologie pour bâtir l’intrigue et créer de vrais personnages.
  • Le héros et l’adversaire : comment construire un duo et un duel forts.
  • Caractériser les personnages.

Les deux types de cartoons, deux structures dramaturgiques possibles, Tom & Jerry et La Panthère Rose :

  • Continuité dramatique : le cartoon narratif (analyse de Tom & Jerry et de Presto - Pixar).
  • Discontinuité : une succession de sketchs en tableaux (analyse de La Panthère Rose, évocation du personnage de Scrat dans L’Age de Glace).

Module 7
Atelier d’écriture Cartoon

Sébastien THIBAUDEAU, scénariste et réalisateur, explique et détaille les spécificités de l’écriture et de la mise en scène du Cartoon.

Place à la pratique, il est temps d’écrire un épisode de Cartoon, dans les conditions d’un atelier d’écriture, en live.
A partir d’un sujet donné, Brainstorming, création des personnages, structure de l’histoire courte...
Vous repartirez de la formation avec le synopsis de cet épisode inédit.

JOUR 3

JOUR 3 – Jeudi 6 février 2014

MATIN

Module 8
Cas d’école autour de l’adaptation d’une BD : LOU !
Direction littéraire & réalisation : une collaboration indispensable.
Proposition de méthodologie.

SOPHIE DECROISETTE, directrice d’écriture de LOU (série 52 x 13’ coproduite par Go-n et M6) et JEROME MOUSCADET, réalisateur de la série, exposent toutes les étapes de leur travail sur cette série à succès produite par GO-N..

Choix de la méthode de fabrication la mieux adaptée à l’écriture de la série concernée.

Les clés d’une bonne écriture de série :

  • Des scénarii au service d’une vision claire et partagée de réalisation : « l’idée de la série ».
  • Le rôle charnière de la directrice d’écriture.

Les étapes de fabrication d’une série après le développement :

  • Préparation.
  • Pré-production.
  • Production.
  • Post-production.

La série LOU (52x13’), diffusée sur M6 et Disney Channel :

  • Présentation de la BD.
  • Préparation du travail par la directrice d’écriture et le réalisateur une fois la bible écrite : idée de la série et prise en compte des contraintes.
  • Pré-production : méthodologie autour d’un travail en équipe décloisonné, du story-board à l’animatic etc...
  • Production : les relations entre le studio de fabrication en Asie et le studio parisien.
  • Post-production : du montage au PAD, la directrice d’écriture partie prenante au cours de cette étape.
  • Les contraintes du planning de production.

LOU Disney Channel

APRÈS-MIDI

Module 9
Le point de vue et les attentes du diffuseur.

GILLES ROMELE, conseiller artistique chez M6, nous parle des contraintes liées à la diffusion.

  • Présentation du métier de conseiller artistique.
  • Les lignes éditoriales des différentes chaînes.
  • La nécessité de maîtriser le pitch pour les auteurs ou les producteurs.
  • Formats et tranches d’âges par le biais de la ligne éditoriale.
  • Qualités et problèmes des formats courts.
  • Marges de manœuvres et ajustements des projets présentés aux diffuseurs.
  • L’entente entre diffuseurs étrangers. Comment parvenir à un équilibre quand on écrit une comédie ?
  • Le point de vue du diffuseur sur l’écriture. Doit-on prendre en compte le point de vue des parents ?
  • Les séries feuilletonantes ou pas.
  • Les différentes étapes du suivi d’une série du point de vue d’un diffuseur.
  • Les difficiles premiers scripts et la réécriture de la bible.
  • Travail d’adaptation d’oeuvre existante vs développement de concepts originaux.
  • Quid des séries achetées, par exemple séries japonaise ou américaine ?

Exemples tirés des séries Lou !, Les souvenirs de Mamette, Lanfeust Quest, Baskup, Le petit Nicolas, etc.

JOUR 4

JOUR 4 – Vendredi 7 février 2014

MATIN

Module 10
Le rôle et le travail du directeur littéraire.
Cas concrets sur des coproductions internationales.

JEAN-PIERRE MORILLON, directeur littéraire free-lance (Lucky Luke, Oggy et les cafards, Le Magicien, Pat et Stan, Zoé Kézako 2, etc.) travaille actuellement sur Caliméro, produit par Gaumont Animation.

Il parle de la place de directeur littéraire/technicien dans le processus d’écriture et de développement, expose l’essence de son métier et la façon dont il le pratique.

Définition de la mission du directeur littéraire :

  • Assurer la qualité des textes.
  • Tenir le planning - Estimer la validité du planning fourni par les productions Comment gérer la tension sur la livraison des textes ? Quels sont les écueils à contourner pour éviter des dépassements ?
  • Développer les synopsis et scénarii – le travail avec les auteurs – le management d’une équipe de créatifs (vision globale du métier d’auteur autant au niveau contractuel, financier qu’éditorial).
  • Faire l’interface avec les diffuseurs nationaux et internationaux – connaître les grilles de programmes de tous les diffuseurs – apprécier les différences culturelles. Mieux connaître ses interlocuteurs à l’international.
  • Assurer la circulation des textes et des traductions – la traduction, comme seconde écriture du script – l’envoi des scripts aux diffuseurs : votre responsabilité de directeur d’écriture est engagée.
  • « Conformer » les textes validés par tous les diffuseurs – le travail de préparation du board, le travail avec les réalisateurs.

Etudes de cas

Eliot Kid : 2 études de cas autour de scripts différemment appréciés par les 2 diffuseurs coproducteurs : Comment gérer un refus de la BBC sur un texte validé par TF1, quelles solutions, quels écueils éviter, comment déployer un argumentaire ?
L’étude de cas sera accompagnée d’un visionnage d’un épisode d’Eliot Kid, de l’exposition de la série et de son concept.

Eliot Kid

APRÈS-MIDI

Module 11
Comment rater son scénario.

PATRICE MUSSON, story-boarder, réalisateur et scénariste.

« Ce script est génial : on voit déjà l’épisode ! » est le plus beau compliment qu’on puisse faire à un scénariste. Ce type de phrase illustre bien les liens compliqués qui unissent la narration et sa mise en forme.
Mais comment parvenir à un résultat aussi limpide et aussi adapté à la mise en images ? A contrario des formations habituelles, ce module aborde cette problématique par des contre-exemples puisés dans le quotidien de directeurs d’écriture, de script-doctors ou encore de réalisateurs.

Vingt ans d’expérience au confluent de la mise en scène et de l’écriture ont permis à Patrice Musson de récolter bon nombre de scories propres à la série d’animation.
Son objectif est d’offrir aux participants les moyens de s’auto-corriger pour assurer la validation de leur travail et éviter ainsi toute trahison de leurs intentions lors de la mise en production.

Après un rappel des principes de la dramaturgie, place à la pratique. Par petits groupes, il s’agira de s’attacher à corriger les pages de scénarios de séries animées actuelles, au cours d’un atelier aussi édifiant que ludique.

Conclusion & Synthèse

Echanges sur les 4 jours de la formation et conclusion finale.

Virginie BODA – Scénariste et Directrice d’écriture
Récompensée par la Bourse Jeune Scénariste de la Fondation Lagardère pour son téléfilm Paris-Deauville produit par Arte, Virginie Boda a ensuite travaillé pour la télévision et le cinéma, en fiction et en dessin animé. En animation, elle a notamment collaboré à SamSam, Cheval Soleil, Les copains de la forêt, La fée Coquillette, Grompf… Elle a aussi écrit la bible des saisons 2 et 3 de la série Titeuf dont elle a codirigé l’écriture. Scriptdoctor, elle a été conseillère de programme à France 3 Jeunesse et au service Fiction de France 2. Elle intervient à l’école de réalisation de La Poudrière, au Salon du Livre Jeunesse, et au CEEA. Elle a co-dirigé l’écriture de la série philosophique animée de France 5, Miss Questions. Sa série d’animation comédie-fantaisie familiale Les Crumpets sera en diffusion sur Canal+ à partir de fin 2013. Elle développe actuellement le projet de short Schumi pour France 3, la série cartoon Trop Royal ! pour TF1 Production, et supervise l’écriture du prochain long- métrage de Folimage. Parallèlement, après avoir réalisé son premier court-métrage de fiction, Tête à Tête, elle prépare un nouveau court-métrage, Dehors, et écrit le long-métrage Enragé, en collaboration avec Nathalie Mars.

Sophie DECROISETTE – Scénariste et Directrice d’écriture
Sophie Decroisette a suivi un cursus universitaire dans le domaine du cinéma, complété par une formation professionnelle de scénariste au CFT Gobelins. Depuis 15 ans, elle travaille pour la télévision, mais aussi pour le cinéma, la presse ou encore l’édition. Particulièrement expérimentée dans le domaine de l’animation, elle est l’auteur de concepts (Nanook, Ivanhoé, Les Babalous…), mais aussi de nombreux scénarios sur plus de 40 séries différentes (La Sorcière Camomille, Pépin Troispommes, Kaput & Zosky, Iznogoud, Cédric, Martin Matin, Chasseurs de dragons…). Elle a également dirigé des séries (Léo & Popi, Code Lyokô saisons 1&2&3, Lou !, et dernièrement Lulu Vroumette et Sherlock Yack…) et possède de ce fait une bonne expérience des contraintes de production et de diffusion.

Eric GUTTIEREZ – Story-boarder et réalisateur
A l’origine illustrateur et dessinateur de bandes-dessinées, Eric Gutierrez est tombé amoureux du dessin-animé en 1993. Successivement, décorateur N/B, décorateur couleur, directeur artistique pour diverses sociétés (C&D, Gaumont Multimédia, La Perrine, Julianne Films, France Animation, Médialab 3D), il est devenu directeur artistique- réalisateur chez Millimages (Pablo le petit renard rouge, Les voyages de Balthazar, Talis le chevalier du temps) qui l’a finalement engagé en tant que directeur artistique sur l’ensemble des séries animées, en CDI, puis lui a confié la réalisation du long-métrage Piccolo, Saxo et Compagnie .
Il est co-auteur, avec Alain Patetta, du long-métrage Jacob, le Prince des Voleurs (CNC aide au développement).

Samuel KAMINKA – Producteur-fondateur Samka Productions
Prochainement…

Stéphane LE BARS – Délégué général du SPFA
Stéphane Le Bars est délégué général du Syndicat des Producteurs de Films d’Animation depuis janvier 2000. Créé en 1988 et présidé par Marc du Pontavice (Xilam), le SPFA est une organisation patronale regroupant les producteurs et studios de fabrication d’animation installés sur le territoire français. Stéphane Le Bars a travaillé chez Storimages de 1996 à fin 1999. Auteur de nombreuses études sur le marché de l’animation en France dont la dernière en collaboration avec le CNC. Depuis octobre 2010, il est par ailleurs délégué général de l’USPA.

Nathalie MARS – Scénariste et Directrice d’Ecriture
Prix Interplay-SACD pour sa pièce Dédale, Nathalie Mars est d’abord concepteur-rédacteur dans la publicité, avant de travailler comme scénariste en fiction et en animation. Elle a notamment écrit pour les séries jeunesse Titeuf (Saison 2 et 3 – 156X7’, France 3/Canal j), Vice Versa (26X26’, France 2), Grompf (52X13’, France 3/Disney), Miss Questions (52X7’, France 5), Les Crumpets (52X13’, Canal+), Zorro (26X26’, France 3), etc. Egalement directrice d’écriture, elle a supervisé l’habillage TO3 (France 3), la série cartoon Oscar & Co (TF1/Canal+), ainsi que la série Wismo pour le compte de la TSR-Télévision suisse…
Elle a également co-écrit Juifs et Musulmans, si loin, si proches, une série docu-animation 4X52’ pour Arte, et vient de terminer la réalisation de son documentaire En Vie (Néréval Productions).

Jean-Pierre MORILLON – Directeur littéraire
Jean Pierre Morillon est directeur littéraire depuis 1995. Il travaille principalement pour des formats courts (télévision et cinéma) en France et dans le monde entier (animation et prises de vues réelles). Dans le secteur de l’animation, il a collaboré à l’écriture de séries comme Le Magicien, Oggy et les cafards, Lucky Luke, Zoe Kezako 2, Pat et Stan, Babar, Tarmac mic mac, Eliot Kid 2, Maya, Casper 2, Miss Questions, etc. Il travaille actuellement sur Caliméro produit par Gaumont Animation.
Il n’est pas auteur, mais salarié indépendant.
Il anime régulièrement des ateliers d’écriture (France, Belgique, Tunisie, Algérie…) consacrés à l’écriture de formats courts et a contribué à l’écriture de plus de 800 programmes et films de format court, diffusés internationalement.

Jérôme MOUSCADET – Réalisateur
Diplômé des Arts Décoratifs de Paris, Jérôme Mouscadet a été associé-fondateur du studio IO Interactifs, au sein duquel il a co-réalisé pendant 6 ans des projets multimédias, primés dans de nombreux festivals.
Depuis 2002, il a réalisé l’ensemble des épisodes de la série animée originale Code Lyokô (97 x 26′/ Moonscoop) diffusée dans plus de 130 pays, puis la première saison de la série Lou ! (52 x 13’ /Go-N Productions / Glénat), adaptation animée de la bande dessinée éponyme (sélection officielle Annecy 2009). Il a terminé en 2011 la réalisation de la série Sherlock Yack, Zoo détective (52 x 13’ / Mondo TV).

Patrice MUSSON – Story-boarder, Réalisateur et Scénariste
Sorti du centre de formation technique des Gobelins en 1993, Patrice Musson parfait sa formation à Paris III en écriture filmique.
Tour à tour superviseur de storyboards et réalisateur, il collabore à diverses séries animées (Shaolin Chronicles, Chasseurs de Dragons, Foot de Rue, Corneil & Bernie, Gawayn, Zou, Tatonka, Mademoiselle Zazie, Caliméro), sans se fermer à la publicité en tant que rough man, au sitcom (Genie in the House) et à la prise de vues réelle (The Truth about Charlie). Son expérience de graphiste et de scénariste l’amène régulièrement à développer des bibles d’animation pour des appels à projets.
Parallèlement à ces activités, il écrit pour diverses productions de séries et devient auteur de bande-dessinée aux éditions Carabas.

Gilles ROMELE – Conseiller artistique pour M6
Travaillant depuis 2003 comme conseiller de programmes au sein du service jeunesse d’M6, Gilles Romele analyse les projets de séries d’animation et suit le développement littéraire et graphique de différentes séries telles que Lou !, Le Petit Nicolas, Baskup avec Tony Parker, Lanfeust Quest ou Alvin et les Chipmunks.

Sébastien THIBAUDEAU – Scénariste et Directeur d’écriture
Après des études à l’ESRA, Sébastien Thibaudeau commence sa carrière en réalisant des courts métrages, dont Solos, sélectionné dans de nombreux festivals autour du monde avant d’être acheté et diffusé par France 2.
Après un passage par la production puis à la réalisation de documentaires, il écrit pour le cinéma et la télé : Les Irréductibles (avec Kad Merad et Jacques Gamblin), Entre Deux Ombres (primé au Festival de la Fiction TV de La Rochelle), et pour l’animation avec, notamment, la série Sherlock Yack (TF1).
Directeur d’écriture pour Zagtoon depuis 2011, il a écrit les concepts et dirigé les séries Kobushi (104 x 7’ pour Gulli) et Sammy & Co (52 x 13’ pour M6 et Tiji).
Il dirige actuellement l’écriture de la série LadyBug (26 x 22’ pour Disney et TF1).

Ces 4 jours ont été des plus instructifs. On en ressort avec une meilleure appréhension globale du marché de l’animation télé ; et une idée précise des postes clefs, de l’auteur au diffuseur.
Eve Pisler – Scénariste et Lectrice

Cette formation est un moment que l’on sent d’emblée précieux. La qualité du programme est considérable et apporte de vraies connaissances. Il nous est offert de profiter en petit comité de l’expérience et de l’érudition des nombreux intervenants. Les participants complètent avantageusement le paysage et permettent de débattre sur certains points. On ressort de ces 4 jours très motivés pour lancer des projets personnels.
J’ai énormément apprécié. Merci encore.
Jeanne Brundu – Coordinatrice d’écriture

Une formation très complète qui donne un aperçu 360° du monde de l’écriture en animation.
Sandra Schultze – Monteuse truquiste, auteur

Scénariste, je coinçais sur un projet d’animation et pensais que je pouvais y appliquer les codes de la fiction classique. La formation m’a permis de voir que je faisais fausse route et m’a fourni de nombreux outils qui vont me permettre de réaliser un projet à la fois mieux affuté et qui s’inscrit davantage dans les contingences techniques et commerciales propres au genre. Formation pratique, utile et efficace.
Denis Lima – Scénariste

Excellent stage, un gain de temps quant à la connaissance « wide angle » du milieu de l’Anim. Très concret, varié, avec des intervenants bien ancrés dans la pratique de leur métier.
Michel Moreau – Auteur réalisateur

Cette formation me paraît indispensable, notamment pour ceux qui travaillent en circuit fermé ou sont peu enclins à échanger avec d’autres structures. Les expériences des intervenants, mais aussi des participants, sont l’occasion de se repositionner dans le process de fabrication et le marché. Cet échange, riche d’informations, permet de confronter sa propre méthode, parfois mise en place dans l’urgence de la production d’une série, aux autres systèmes existants. Le regard posé sur les différentes missions de chacun (écriture, production, réalisation, diffusion…) en est enrichi.
Corinne Destombes – Directrice de production pour Folimage

Une formation aux enseignements variés qui permettent de balayer de manière pertinente les différents aspects qui interviennent dans la conception d’une série d’animation. Les intervenants sont disponibles et dans une vraie démarche de transmission.
Chloé Sastre – Coordinatrice d’écriture pour 2 minutes

Une formation bien pensée qui permet de faire un tour d’horizon complet du secteur avec des intervenants passionnés et pédagogues. Très utile, on en repart avec plein d’idées.
Léonie de Rudder – Scénariste

Cette formation donne des clefs indispensables pour comprendre le milieu de l’animation dans toute sa complexité. La variété et la qualité des intervenants constituent un vrai plus.
Mathieu Choquet – Scénariste

Très intéressante formation, tant par les intervenants (divers, variés, directs, précis, pros) que par la qualité et la diversité d’expérience des autres stagiaires. Pas de temps perdu, pas de sujet raté.
Moran Caouissin – Réalisateur en animation

La formation est organisée pour un maximum de 18 élèves.

Chaque module d’enseignement est illustré par de nombreux extraits de séries d’animation, évoquées dans le contenu des enseignements.

Support de cours fourni sur clé USB : divers documents venant étayer les interventions et cas pratiques exposés.

Cette action de formation entre dans la catégorie des actions d’adaptation et de développement des compétences, prévue par l’article L.900-2 du Code du travail, alinéa 2.

N° de déclaration d’activité du prestataire de formation : 11 75 42451 75 (Préfecture d’Ile-de-France)

Horaires et transports
Dates : à définir
Horaires : de 9h30 à 18h30
Pause : 1h30 de pause déjeuner de 13 h 00 à 14h30
Durée formation : 4 jours – 30 heures

Lieu
Espaces Réunion
43 rue de Dunkerque
75010 Paris

Métro : Gare du Nord (Lignes 2,4, 5) ou Poissonnière (Ligne 7)
RER : Gare du Nord (Lignes B, D et E)
Bus : 46, 38, 43, 42 (Gare du Nord)
Un lien pratique pour organiser vos transports en bus, avec un plan interactif de la RATP www.ratp.fr/plan-interactif

Le prix de la formation est fixé à 1 600 € HT (1 920 € TTC) pour les 4 jours (28 heures). Tout y est inclus, à l’exception des frais de repas du midi qui sont à la charge de chaque élève.

Tarif préférentiel
Les intermittent(e)s du spectacle et les Artistes-Auteurs bénéficient d’un tarif de 1 064 €HT (1 276,80 €TTC), pris en charge en totalité par l’AFDAS si conditions d’éligibilité remplies.
Cette action de formation a obtenu le conventionnement collectif de l’AFDAS pour les Artistes-Auteurs (Fonds de formation des Auteurs).

FINANCEMENTS

Salarié(e)s permanent(e)s, votre formation peut être prise en charge par un OPCA, en l’occurrence l’AFDAS si vous travaillez dans les secteurs de l’audiovisuel, du spectacle, des loisirs, de la publicité et de la presse, le FAFIEC pour l’activité de conseil, etc.

Votre demande de financement doit se faire au titre du Plan de Formation de l’Entreprise. Renseignements ici.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’OPCA concerné. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Renseignez la partie Facturation du formulaire avec l’adresse de votre employeur, cela nous permettra de vous faire parvenir un devis ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’OPCA sollicité, votre place sera libérée sans aucun frais.
Davantage de détails ici.

Intermittent(e)s du spectacle, si vous remplissez les conditions d’éligibilité, votre formation peut être prise en charge par l’AFDAS. Pour en bénéficier, vous devez remplir un dossier puis le déposer auprès de leurs services. L’AFDAS décidera de l’attribution d’un financement.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier. Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un devis (qui remplace la page 2 de votre dossier) ainsi que le document « Programme et Objectifs ». Ces deux documents sont nécessaires pour déposer votre dossier.
En cas de refus de l’AFDAS, votre place sera libérée sans aucun frais.
Attention : votre dossier doit être déposé au plus tard 4 semaines avant le début de la formation. Davantage de détails ici.

Dossier de demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

Artistes auteurs, le nouveau dispositif pour les artistes-auteurs est en place depuis septembre 2013. Il est géré par l’AFDAS.
Conditions de récevabilité : Etre affilié à l’Agessa ou à la Maison des Artistes, ou être assujetti au régime de sécurité sociale des auteurs. Et pouvoir justifier de 9 000 Euros de recettes cumulées en tant qu’artiste-auteur sur les 3 dernières années.

Marche à suivre
S’inscrire sur le site, à la rubrique Inscription avant tout dépôt de dossier auprès de l’AFDAS. Une place vous est ainsi réservée en attendant l’instruction du dossier.
Votre inscription nous permettra de vous faire parvenir un Devis, ainsi que le document « Programme et Objectifs ».
Important : votre dossier doit être déposé au plus tard 3 semaines avant le début de la formation.
Demande de prise en charge à télécharger sur le site de l’AFDAS, ici.

AFDAS

66, rue Stendhal
75020 Paris
Tél : 01 44 78 39 39
Fax : 01 44 78 39 40
Du lundi au jeudi de 09h00 à 18h00
Le vendredi de 09h00 à 12h00
Site : http://www.afdas.com

Chef d’entreprise non salarié (Gérant ou Associé) (TNS)
Si vous cotisez au RSI (Régime Social des Indépendants), votre formation peut être prise en charge parl’Agefice.
Tous les renseignements ici : http://www.agefice.fr

Profession Libérale et Travailleur(euse) Indépendant(e)
Vous dépendez du FIFPL
Tous les renseignements ici : http://www.fifpl.fr

Contactez-nous pour toute étude de votre cas. Nous vous aiderons à trouver la solution de financement appropriée.

AVEC LE SOUTIEN DE

SPFA